• L’Angleterre remporte la Coupe du Monde U-17 quelques mois après la Coupe du Monde U-20 
  • Menés 0:2, les Anglais ont inversé la tendance pour s’imposer 5:2
  • Vaincue en finale de l’UEFA EURO U-17 par la Rojita, l’Angleterre a pris sa revanche

Quel aurait été le scénario de la finale de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Inde 2017 si, juste avant la pause, l’attaquant de l’Angleterre Rhian Brewster n’avait pas été au bon endroit pour pousser le ballon dans les filets de l’Espagne ?Les Trois Lions préfèrent ne pas se poser la question puisque, après 90 minutes, ils sont sacrés champions du monde U-17 pour la première fois de leur histoire.

Dès le coup d’envoi, les Anglais espéraient une revanche de la finale de l’UEFA EURO U-17 perdue quelques mois plus tôt. Mais Sergio Gomez avait d’autres idées dans la tête. Ou plutôt dans le pied gauche, avec lequel il inscrit un doublé en première période. Il dévie d’abord subtilement une remise de César Gelabert (10’, 0:1), avant de conclure en force une action dans laquelle est encore impliqué Gelabert (31’, 0:2).

Mais le but de Brewster juste avant la pause, en coupant de la tête un centre de Steven Sessegnon (44’, 1:2), change la donne et les Trois Lions reviennent affamés des vestiaires. Sessegnon déborde encore, et délivre un nouveau caviar cette fois pour Morgan Gibbs White (58’, 2:2). Menés de deux buts, les garçons de Steve Cooper trouvent même les ressources pour passer devant, sur une action similaire, avec cette fois Callum Hudson-Odoi à la passe, et Philip Foden à la conclusion (69’, 3:2). Marc Guehi à la réception d’un coup franc (84’, 4:2) puis Foden en contre (88’, 5:2) enfoncent le clou et mènent l’Angleterre où elle rêvait d’arriver : sur le toit du monde.