• L’Espagne rejoint l’Angleterre en finale pour une revanche de celle de l’UEFA EURO U-17
  • Abel Ruiz a inscrit un doublé et est en course pour le Soulier d’Or
  • Le Mali, finaliste en 2015, ne fera pas aussi bien

Le Mali a longtemps mené la vie dure à l’Espagne en demi-finale de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Inde 2017. Mais il n’a pas marqué quand il le fallait, alors que la Rojita a su profiter pleinement de ses occasions grâce à un Abel Ruiz des grands jours.

L’attaquant et capitaine espagnol ne tremble pas pour transformer un penalty en première période, après que César Gelaber est accroché par Abdoulaye Diaby (19’, 0:1). Les deux joueurs brillent encore juste avant la pause : César adresse une passe en profondeur sublime dans la course de Ruiz qui, sans contrôle, place le ballon au pied du poteau opposé (44’, 0:2). Malgré de belles occasions et un pressing haut, les Aiglonnets sont dépassés.

Le suspense semble avoir définitivement vécu lorsque Sergio Gomez expédie de l’aile gauche un centre précis sur lequel Ferran Torres s’envole pour placer une tête au ras du poteau (71’, 0:3). Mais le Mali respire encore, notamment Lassana Ndiaye, qui garde son sang-froid pour marquer calmement de près son sixième but du tournoi (74’, 1:3). Mais le réveil est trop tardif et les Maliens, vice-champions du monde en titre, doivent se résoudre à faire moins bien deux ans après.