• Le Mali et le Paraguay ont livré un match spectaculaire avec quatre buts en première période
  • Les Paraguayens ont mené 2:0 avant de se faire rejoindre, puis de reprendre l’avantage
  • Les Albirrojos prennent les commandes du groupe après le nul entre Turquie et Nouvelle-Zélande

Vice-champion du monde en titre, le Mali annonçait vouloir faire au moins aussi bien lors de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Inde 2017. Mais les Aiglons ont eu du retard à l’allumage et se sont heurtés à un Paraguay offensif et réaliste. On joue depuis moins de 20 minutes que les Maliens sont déjà menés 0:2, suite aux réalisations successives d’Antonio Galeano et Leonardo Sanchez (12’, 1:0 ; 17’, 2:0). Loin d’être démoralisés, les Africains se mettent enfin en route et refont leur retard. Hadji Dramé en force (20’, 2:1), puis Lassana Ndiaye (34’, 2:2) remettent les pendules à l’heure et les Maliens auraient même pu mener à la pause sans les arrêts de Diego Huesca.

Mais les champions d'Afrique ont décidément du mal à être immédiatement concentrés en début de mi-temps, puisqu’ils s’inclinent encore sur une faute de main et un penalty transformé par Alan Rodriguez (55’, 3:2). Les Sud-Américains ont cette fois retenu la leçon et ne laisseront pas leurs adversaires revenir au score, malgré plusieurs occasions. Les Guarani prennent trois points et la tête du groupe après le nul entre Néo-Zélandais et Turcs (1:1) en ouverture.