• Le Niger a disputé le premier match de son histoire en Coupe du Monde
  • Les deux équipes se sont neutralisées en première période
  • Salim Abdourahmane a inscrit le premier but mondialiste du Mena, synonyme de victoire

Main sur le cœur les joueurs du Niger ont eu la fierté d’entendre leur hymne national joué pour la première fois sur la scène mondiale à l’occasion de leur entrée en lice en Coupe du Monde U-17 de la FIF, Inde 2015 contre la RDP Corée. Passée l’émotion, le Mena Cadet est vite entré dans le vif du sujet et s’est porté à l’attaque, mais sans créer de réel danger. En face, les Asiatiques ont laissé passer l’orage avant de faire parler leur technique, leur rapidité et leur imagination, notamment sur des combinaisons sur coup franc. Et si la barre de Khaled Lawali, le portier africain, vibre sur une frappe de Yun Min, les filets ne tremblent pas en première période.

Même scénario au retour des vestiaires, avec un Niger offensif, mais qui manque d’abord de précision, sauf que cette fois, les Nord-Coréens peinent à mettre leur jeu en place. Salim Abdourahmane en profite et se retrouve au cœur de la surface pour inscrire un but historique pour les Nigériens (59’, 0:1) : leur premier en Coupe du Monde, synonyme aussi de première victoire, et de première place ex aequo avec le Brésil en tête du groupe.