• Le Japon a facilement battu le Honduras
  • Keito Nakamura a inscrit un triplé
  • Le Japon rejoint la France en tête, le Honduras ferme la marche avec la Nouvelle-Calédonie

Après la démonstration de la France contre la Nouvelle-Calédonie, on s’attendait à un match plus équilibré pour la deuxième rencontre du Groupe E de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Inde 2017. Mais le Japon n’a laissé aucune chance au Honduras, grâce notamment à un Keito Nakamura de gala.

L’attaquant nippon s’est offert un tripé en première période (22’, 30’, 43’) en marquant de la tête, sur une action individuelle et sur un service parfait de Soichiro Kozuki. Takefusa Kubo, passé par le centre de formation du FC Barcelone, inscrit même un quatrième but avant la pause, alors que le Honduriens n'avaient pu réduire l’écart à 2:1 que grâce à une faute de main du gardien japonais exploitée par Patrick Palacios.

Taisei Miyashiro se joint à la fête de la tête au retour des vestiaires, et le Japon peut tranquillement laisser le temps s’écouler sans se fatiguer, et reposer son héros du jour Nakamura dès la 59ème minute. Il aura besoin de toutes ses forces face à la France lors de son prochain match, mais il a aussi montré qu’il aura aussi toutes ses chances tant sa ligne d’attaque est efficace. Le dernier but signé Suzuki ne fait que le confirmer.