• La Nouvelle-Calédonie se souviendra longtemps de son premier match mondialiste
  • Amine Gouiri prend la tête du classement des buteurs avec son doublé
  • Les Bleuets ont largement dominé la 1ère période, puis géré la 2ème

Ça ne pouvait pas plus mal commencer pour la Nouvelle-Calédonie. En ouverture du Groupe E de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Inde 2017, les Cagous fêtaient leur première apparition sur la scène mondiale, toutes catégories confondues, et qui plus est face à la France, un sérieux client qui n’a pas besoin qu’on lui fasse de cadeau. Mais Bernard Iwa se montre quand même généreux et pousse dans son propre but un centre sans réel danger de Willem Geubbels (5’, 0:1).

Ce premier coup du sort n’est que le début d’un cauchemar qui durera 90 minutes. Amine Gouiri marque deux fois en première période, Yacine Adli mutliplie les passes décisives, Kia Wanesse marque lui aussi du mauvais côté et les Bleuets ne sont jamais inquiétés. Sans doute soucieux de ménager leurs organismes dans la chaleur et l’humidité de Guwahati, les joueurs de Lionel Rouxel lèvent le pied après la pause. Caqueret se permet même de manquer un penalty, et la réduction du score (90’, 1:6) de Sidri Wadenges est fêté comme une victoire, mais elle est immédiatement punie par Wilson Isidor sur l’engagement (90’+2, 1:7)

Les Cagous tenteront de relever la tête contre le Honduras, pendant que les Français auront sans doute plus fort à faire face au Japon.