Vendredi 19 avril, le Mexique a confirmé sa domination actuelle en remportant le Championnat U-17 de la CONCACAF 2013. Les Tricolores se sont adjugé leur cinquième couronne continentale, au terme d'un tournoi de huit jours organisé au Panama. Opposés au pays hôte en finale, les jeunes Mexicains ont cependant dû puiser dans leurs réserves pour renverser une situation compromise. Le Panama, le Honduras et le Canada accompagneront le Mexique aux Émirats Arabes Unis en octobre et en novembre, pour disputer la Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2013.  

Sous la houlette de Raul Gutierrez, qui avait déjà mené son pays au sacre mondial deux ans plus tôt, les Aztèques ont entamé la compétition tambour battant. Le Mexique a dominé d'entrée le Honduras (2:0). Dans la foulée, il s'est emparé de la première place de son groupe en battant Cuba 5:1. Très en vue à chacune de ses sorties, Luis Hernandez a profité de ce score fleuve pour signer un doublé.

En quart de finale, le Mexique n'a pas eu à forcer son talent pour venir à bout du Guatemala 2:0. Les quatre demi-finalistes étant assurés de participer à l'épreuve reine de la catégorie, les Mexicains auraient pu céder à la tentation de se relâcher. Il n'en a rien été. Dans le dernier carré, El Tri a infligé au Honduras sa deuxième défaite du tournoi (3:1). Le retourné acrobatique de Marco Granados restera sans doute comme l'un des buts les plus spectaculaires de la compétition.

Une finale à suspense
Disputée dans une ambiance survoltée au stade Rommel Fernandez de Panama, la finale s'est révélée beaucoup moins facile à négocier pour le favori mexicain. Menés au score cinq minutes après le retour des vestiaires, les Tricolores ont recollé au score sept minutes plus tard. Sur un corner, le gardien panaméen Jaime De Gracia a malencontreusement glissé le ballon au fond de ses propres filets. À 20 minutes du terme, les protégés de Gutierrez ont doublé la mise sur une reprise du gauche à bout portant de Salomon Wbias, consécutive à un nouveau corner.

Les statistiques ne font que confirmer l'écrasante domination du Mexique tout au long de la compétition : Hernandez et ses coéquipiers ont marqué à 15 reprises et n'ont concédé que trois buts.

Malgré sa défaite en finale, le Panama s'est imposé comme l'une des étoiles montantes de la CONCACAF. Les jeunes Canaleros participeront cet automne à leur deuxième Coupe du Monde U-17 de la FIFA consécutive. Les joueurs de Jorge Dely Valdes ont proposé un jeu dynamique, essentiellement basé sur le contre. Ils ont aussi fait preuve d'une redoutable efficacité dans le dernier geste. Avec trois réalisations à son actif, Ervin Zorilla semble déjà promis à un bel avenir.

Les Panaméens ont terminé premiers de leur groupe. Au tour suivant, ils ont remonté un déficit d'un but pour battre Trinité-et-Tobago 4:2. Leur courte victoire (2:1) sur le Canada leur a ensuite ouvert les portes de la finale.  

De leur côté, le Honduras et le Canada peuvent être satisfaits de leur parcours. Les deux équipes ont atteint le dernier carré de la compétition et prouvé par la même occasion qu'elles étaient capables de créer la surprise face à n'importe quel adversaire. Le sélectionneur canadien Sean Fleming participera pour la deuxième fois de suite au grand rendez-vous mondial U-17 avec son équipe. "C'est un sentiment extraordinaire mais rien n'est jamais acquis d'avance", estime-t-il. "Les garçons ont été fantastiques. Cette deuxième qualification consécutive représente vraiment un bel exploit."  
 
Le fiasco américain
L'absence des États-Unis en demi-finale constitue la grande surprise du tournoi. Malgré le sérieux de leur système de formation, les Américains manqueront à l'appel de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA pour la première fois. Le sélectionneur Richie Williams s'est néanmoins dit "très fier" de ses joueurs, battus en quart de finale par le Honduras après avoir largement dominé les débats au premier tour. "Nous avons travaillé dur. Nous avons donné le meilleur de nous-mêmes pendant de longs mois", confie le gardien américain Jeff Caldwell, battu à trois reprises par les attaquants honduriens (3:1). "Au final, nous n'avons pas rempli notre objectif. C'est nul. Nous allons devoir tirer les leçons de cette mésaventure pour progresser individuellement. C'est difficile mais il faut l'accepter pour devenir plus forts."   

Le Mexique, le Panama, le Honduras et le Canada viennent ajouter leurs noms à la liste des participants de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, EAU 2013, qui aura lieu du 17 octobre au 8 novembre. L'Irak, l'Iran, le Japon, l'Ouzbékistan et les EAU - pays hôte - ont déjà confirmé leur participation. Les autres compétitions préliminaires continentales auront lieu dans les mois à venir.