A quelques heures du coup d'envoi de la finale de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Chili 2015, Abdoul Dante et Kelechi Nwakali, respectivement capitaines du Mali et du Nigeria, ont répondu à vos questions #AskTheCaptains sur Twitter.

En attendant le choc au sommet entre le champion d'Afrique et le champion du monde en titre, FIFA.com vous propose l'intégralité de cet entretien interactif, rendu possible grâce à vous !

@ottmarnolasco21: Est-ce que tu pensais que ton équipe irait si loin ?
Dante : Nous n'étions pas venus ici pour faire de la figuration. Nous avons prouvé à la Coupe d'Afrique que nous sommes une bonne équipe. En tant que champions d'Afrique, nous voulions démontrer ici que nous savons jouer au football, collectivement et individuellement. Nous savions cependant qu'il ne serait pas facile d'atteindre la finale et qu'il nous faudrait beaucoup de solidarité et de force mentale. 

Nwakali : Notre objectif en venant au Chili était de rapporter le trophée au Nigeria. Nous avons fait tout ce qu'il fallait pour mener à bien cette mission. Nous sommes en finale et nous allons la gagner.

@ Supereaglescomp : Quel facteur a le plus joué en votre faveur pour être là où vous êtes aujourd'hui ?
Dante : Justement, c'est notre force mentale. Quel que soit l'adversaire, quels que soient la situation et le niveau de pression, nous ne baissons jamais les bras. Même si nous sommes dominés pendant 90 minutes, nous y croyons toujours. C'est une qualité que notre entraîneur nous inculque depuis deux ans maintenant. Il nous répète que même si nous sommes fatigués, notre adversaire l'est aussi. Si on est plus fort mentalement, on finit toujours par l'emporter. 

Nwakali : Travailler dur. Si on écoute son entraîneur et qu'on se donne à fond, on est récompensé. Nous avons travaillé très dur pour arriver là où nous sommes.

@koolaidman2kool : Comment avez-vous motivé vos coéquipiers lors de la demi-finale ? 
Dante : J'étais suspendu, je leur ai dit que même si je n'étais pas là, nous étions avant tout un groupe et qu'il fallait être solidaires. Même si la Belgique a marqué en premier, l'équipe a su se remobiliser. Nous voulions écrire l'histoire de notre pays. 

Nwakali : Depuis le début du tournoi, nous avons toujours ouvert le score, mais ça n'a pas été le cas contre le Mexique. En tant que capitaine, j'ai essayé de motiver mes joueurs au mieux, en leur disant de se réveiller et que ça n'était pas fini même si nous avions encaissé le premier but.

@Iam_XP01 : Quelle est la meilleure équipe que tu as affrontée ici, et quel joueur t'a le plus impressionné ?
Dante : C'est la Croatie. Ils avaient de très bons joueurs, notamment leur numéro 10 (Nikola Moro) et leur numéro 7 (Josip Brekalo). Ils nous ont beaucoup impressionnés offensivement et nous ont bien fatigués. 

Nwakali : Le Mexique a été notre adversaire le plus difficile. Je pense que leurs deux attaquants sont de très bons joueurs, les numéros 9 (Edouardo Aguirre) et 10 (Claudio Zamudio), qui nous ont donné beaucoup de fil à retordre. 

@HboyTohBad : Qu'est-ce que tu comptes faire après la finale ?
Dante : Je veux aller retrouver ma famille à Bamako. Après, si j'ai l'opportunité de signer un contrat professionnel, ce serait le rêve absolu. Cette compétition m'a permis d'avoir beaucoup de propositions, mais chaque chose en son temps. 

Nwakali : Je veux rentrer au pays avec le trophée pour concrétiser ce que nous avons accompli ici, et ensuite commencer à envisager la suite de ma carrière.  

@christianm015 : @Dante, qu'est-ce que ça t'a fait de mener ton équipe jusqu'en finale de la Coupe du Monde U-17, et d'affronter les meilleurs du monde dans ta catégorie ?
Dante : Être ici et représenter mon pays avec le brassard de capitaine, c'est une immense honneur. Je suis très heureux et fier d'être arrivé jusque là, et je compte aller jusqu'au bout. Le peuple malien nous a soutenus depuis le début, et ce matin nous avons reçu un appel ici. C'était notre grand frère, Seydou Keita ! Il nous a encouragés en nous disant que c'était la première fois qu'une équipe malienne était ainsi championne d'Afrique et avait la chance d'être championne du monde. Il nous a dit de continuer ainsi jusqu'au bout. 

@Ezeh_UK : @Nwakali, le Mali a remporté la Coupe d'Afrique, et vous avez terminé quatrièmes. Avez-vous peur de les affronter en finale ?
Nwakali : Pour ce qui est de l'Afrique, ils ont remporté le trophée et sont les champions en titre. Mais en ce qui concerne la Coupe du Monde, NOUS sommes les champions en titre. Nous n'avons pas peur d'eux, même si nous les respectons et qu'ils sont de bons adversaires.