Suivez nous sur
Chili 2015

20 août 1995 : Le Ghana redevient maître du monde

(FIFA.com)
Patrick Allotey of Ghana
© AFP

L'Estadio Monumental Isidro Romero Carbo, antre du SC Barcelona de Guayaquil, est longée d'un côté par une rivière qui va se jeter directement dans l'océan Pacifique, de l'autre par la végétation luxuriante qui recouvre la colline surplombant le stade. En août 1995, elle a accueilli des rencontres de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, y compris la finale entre le Ghana et le Brésil.

Les Black Starlets, vainqueurs de l'édition inaugurale de la compétition U-17 en 1991 - les éditions précédentes étant des tournois U-16 - avaient remporté les cinq matches de leur parcours jusqu'en finale en inscrivant dix buts. Le Brésil, de son côté, avait marqué 11 fois en cinq rencontres pour atteindre sa première finale de l'épreuve.

Devant 30 000 spectateurs, la première période est fermée, jusqu'à la 39ème minute. Suite à un coup franc mal dégagé par la défense brésilienne, Joseph Ansah déborde sur la droite et déclenche un centre-tir que Julio Cesar ne parvient pas à bloquer. Le gardien brésilien repousse le ballon directement sur le Ghanéen Baba Sule, qui le lobe. Juste avant la pause, le gardien ghanéen Michael Abu dégage jusqu'à Abu Iddrisu, qui contrôle mal. Un mal pour un bien : la sphère rebondit et Iddrisu, qui a suivi, adresse une frappe puissante dans le but de Julio Cesar, impuissant.

Revanche tardive
Après la pause, suite à un corner, Juan réduit le score d'une reprise de volée acrobatique, après un cafouillage dans la surface ghanéenne. Mais quelques minutes plus tard, les Ghanéens font de nouveau le break sur un contre. Dans sa propre moitié terrain, Patrick Allotey intercepte une passe brésilienne, exécute un une-deux avec Iddrisu, et écarte le jeu à destination de Dini Kamara sur le flanc droit. Son centre en retrait trouve Emmanuel Bentil, qui pousse le ballon au fond des filets. En dix minutes, six avant la pause et quatre après, le public a vu quatre buts.

Cette tempête de buts sera suivie d'une accalmie, à peine perturbée par la réduction du score de Marco Antonio dans le temps additionnel. Les Black Starlets s'imposent 4:2 et se réapproprient le trophée qu'ils avaient laissé filer deux ans plus tôt.

Deux ans plus tard, les Brésiliens prendront leur revanche, en battant 2:1 un Ghana qui dispute là sa quatrième finale mondiale U-17 consécutive, en l'absence toutefois de la majorité des champions du monde 1995. Sept des 11 titulaires ghanéens évoluent alors avec l'équipe qui, en 1997, atteindra les demi-finales de la Coupe du Monde U-20.

Pour Juan et Julio Cesar, la revanche de cette finale perdue de 1995 aura lieu 11 ans plus tard, face à un Ghana dans lequel figure Stephen Appiah, remplaçant non utilisé en 1995, et qui s'inclinera 3:0 face à la Seleção lors de la Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006™.

Articles recommandés

Coupe du Monde U-17 de la FIFA

Ghana - Brésil, finale U-17 de rêve

19 août 2015