Lorsque Jose Alfaro retrouve FIFA.com dans le hall de son hôtel à l'issue de son entraînement quotidien, le capitaine du Costa Rica apparaît détendu. Après la défaite des siens contre l'Allemagne pour leur entrée en lice dans le Groupe C de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Inde 2017, la page semble déjà tournée.

La qualification des Ticos seniors pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ y est pour quelque chose... "C'est formidable et ça nous motive encore plus", assure Alfaro, qui adorerait rejoindre lui-même l'équipe nationale A par la suite. "C'est naturellement mon plus grand rêve, j'aimerais pouvoir disputer une Coupe du Monde sous le maillot de mon pays. Ce serait fantastique."

Mais avant d'espérer voir ce rêve se concrétiser, il a d'abord des défis à relever en Inde. "Je suis pleinement concentré sur ce tournoi. Ma mentalité, c'est de me donner à 100 % quand je me consacre à quelque chose. Je vais donc tout faire pour atteindre le meilleur résultat possible."

Dans son club de première division costaricaine, l'AD Carmelita, Alfaro s'est vu octroyer un surnom qui en dit long sur ses qualités. "Mon entraîneur portugais Guilherme Farinha m'a appelé Luis Figo, parce que je lui faisais penser à sa manière de jouer", explique-t-il avec fierté.

Trois raisons pour lesquelles le Costa Rica peut battre la Guinée :

1 Apprendre de ses erreurs : "Nous avions un immense respect pour le grand nom du football qu'est l'Allemagne. Peut-être trop. Quand on joue contre l'Allemagne, on pense tout de suite aux champions du monde, à des équipes très fortes. Mais ça ne nous arrivera plus. Nous devons aussi exploiter nos occasions plus efficacement. De manière générale, nous devons faire preuve de plus de sang-froid dans les situations décisives."

2 Faire confiance à l'entraîneur et à l'équipe : "Le travail de l'entraîneur est fantastique et extrêmement important. Nous avons totalement confiance en ses capacités et nous savons qu'il nous prépare toujours du mieux possible. Nous voulons toujours jouer vers l'avant, nous savons que nous avons des qualités dans ce domaine. Nous l'avons en partie montré lors de la première rencontre et je trouve que nous avons livré un bon match contre les Allemands. Leur but tardif nous a fait mal, mais nous nous sommes rendu compte que nous étions capables de tenir tête à l'une des meilleures équipes du monde. Ça nous donne du courage pour les prochains matches."

3 S'adapter à l'Inde : "Le climat d'ici est différent de ce que nous connaissons. Au Costa Rica, il peut aussi faire très chaud, mais l'air n'est pas comparable avec celui d'ici. Il a fallu qu'on s'habitue. Ça s'est amélioré de jour en jour, d'entraînement en entraînement. Nous savons maintenant ce que l'on ressent pendant les matches et nous allons pouvoir à présent mieux nous concentrer sur notre football."

Trois choses à savoir sur le capitaine :

1. Joueur préféré : Lionel Messi : "Il est fantastique, c'est mon grand modèle."
2. Club préféré : FC Barcelone : "Messi y joue, c'est pour ça que je suis fan du Barça. Je regarde régulièrement ses matches."
3. Rôle préféré : ailier inversé comme Arjen Robben : "J'aime bien évoluer sur l'aile gauche. De là, on peut rentrer dans l'axe puis s'ouvrir le chemin du but du pied droit, à la manière de Robben."