• Ayiah a marqué deux buts et ne compte pas s’arrêter là
  • "Nous avons terminé premiers du groupe et nous voulons aller le plus loin possible"
  • "Le numéro 6 me porte chance, je vais le garder"

"Nous avons plusieurs objectifs ici. Nous avons réalisé le premier et nous courons après les autres. Il faut aller en finale et tenter de gagner le titre." Voilà le résumé donné par le capitaine du Ghana, Eric Ayiah, à l’histoire des Black Starlets en Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Inde 2017.

Les attaquants et buteurs portent en principe les numéros 9 ou 10, mais Ayiah a choisi le 6. "Ça étonne tout le monde, mais j’aime ce numéro car il renvoie à deux dates importantes : mon anniversaire et la fête de l’indépendance de mon pays, qui tombent tous les deux le 6 mars. J’aime ce numéro depuis mon enfance et je n’en ai jamais porté d’autre. Je le garderai où que je joue."

Ayiah a inscrit deux des quatre buts du Ghana lors de la victoire face à l’Inde, qui a permis aux Africains de terminer premiers du Groupe A devant la Colombie et les États-Unis. "Depuis notre qualification, nous nous sommes fixé plusieurs objectifs. D’abord, terminer premiers de notre groupe. Nous allons maintenant aborder nos autres buts avec concentration et sérénité. Nous avons les capacités pour accomplir notre mission", espère-t-il.

Ayiah s’est distingué en Coupe d'Afrique U-17 de la CAF en occupant la deuxième place au classement des buteurs avec quatre réalisations. Le Ghana va maintenant retrouver le Niger, qu’il a déjà croisé en demi-finale de la compétition, remportée aux tirs au but. "Nous pensons que nous allons faire un bon match et l’emporter. Nous voulons marquer. Je considère que nous sommes capables de conclure avant les tirs au but. Nous allons tout donner pour continuer notre chemin", annonce-t-il.

Paroles de capitaine : 
- "Je n’ai vu aucun match des titres du Ghana en 1991 et 1995, mais j’ai lu sur le sujet. Nous voulons reprendre notre couronne et lever haut le drapeau de notre pays."

- "Tous les joueurs rêvent de jouer en Europe. Nous devons montrer notre potentiel et travailler collectivement sur le terrain pour que chacun soit récompensé comme il se doit."

- "Je suis fan de Cristiano Ronaldo. C’est un joueur complet, qui fait beaucoup d’efforts à l’entraînement pour progresser. En match, il réalise des choses extraordinaires. J’espère marcher sur ses traces."

- "J’ai commencé le football très jeune, sur de la terre, puis j’ai rejoint le club de Charity Stars. J’ai intégré les équipes juniors à partir de 10 ans et je suis maintenant dans l’équipe des jeunes. Nous évoluons en deuxième division."