• Philip Foden (Angleterre) remporte le Ballon d’Or adidas
  • Rhian Brewster (Angleterre) décroche le Soulier d'Or adidas
  • Grabriel Brazao (Brésil) est élu meilleur gardien du tournoi

Après 52 affiches, la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Inde 2017 a tiré sa révérence ce samedi 28 octobre. La compétition s'est terminée sur la victoire de l'Angleterre sur l'Espagne (5:2). Logiquement, les Trois Lions sont bien présents dans le palmarès des distinctions individuelles.

Philip Foden s'est ainsi vu attribuer le Ballon d’Or adidas, tout comme Cesc Fábregas ou Toni Kroos par le passé. Son coéquipier Rhian Brewster s'est, quant à lui, adjugé le titre de meilleur buteur. Dans un rôle bien différent mais tout aussi essentiel, le Brésilien Gabriel Brazao a été élu meilleur gardien du tournoi. Le Brésil repart également avec les Prix du Fair-play. Toutes ces récompenses ont été décernées par le Groupe d'Étude Technique de la FIFA (TSG).

Ballon d'Or adidas : Philip Foden (Angleterre) - sept matches (trois buts, une passe décisive)
Le milieu de terrain anglais a disputé les sept matches de son équipe en Inde et, à chaque fois, il s'est illustré par sa régularité. Très à l'aise dans les duels, il a posé d'énormes problèmes aux défenseurs adverses. Il a, en outre, toujours mis son aisance technique au service de coéquipiers mieux placés. Plus généralement, il a participé à la majorité des actions offensives des Three Lions. Il a également pris une part importante au triomphe de l'Angleterre en signant un doublé en finale.

Ballon d'Argent adidas : Sergio Gomez (Espagne) - sept matches (quatre buts, deux passes décisives)
Le gaucher pensait avoir fait le plus difficile en donnant deux buts d'avance à son équipe en finale. Malheureusement, la Rojita n'a pas tenu la distance et voit son rêve de titre mondial lui échapper une fois de plus. Tout au long de son séjour en Inde, le milieu offensif a brillé par sa créativité et la justesse de ses passes. Il s'est révélé particulièrement adroit dans l'art de servir ses partenaires dans les intervalles. À son âge, il possède déjà une lecture du jeu remarquable et un instinct très sûr. Il est également capable de marquer de loin.

Ballon de Bronze adidas : Rhian Brewster (Angleterre) - six matches (huit buts, une passe décisive)
Agile. Dynamique. Ces deux mots résument parfaitement le jeu de l'attaquant de Liverpool, qui a livré ses meilleures performances pour la seconde phase du tournoi. Auteur d'un but lors des quatre premiers matches de son équipe, il a signé deux triplés consécutifs face aux États-Unis (4:1) et au Brésil (3:1) pour offrir quasiment à lui seul une place en finale aux Three Lions. Sa patience et sa vivacité lui ont permis de saisir la majeure partie des occasions qui se sont présentées à lui en Inde. Toujours bien placé, il a fait preuve d'un grand réalisme.

Soulier d'Or adidas : Rhian Brewster (Angleterre) - sept matches (huit buts)

Soulier d'Argent adidas : Lassana N'Diaye (Mali) - sept matches (six buts)
Les Africains terminent avec la meilleure attaque d'Inde 2017, une performance à laquelle N'Diaye n'est pas étranger. "Depuis que je suis tout petit, j'ai toujours marqué beaucoup de buts, que ce soit dans la rue ou, plus tard, en centre de formation. J'y prends toujours autant de plaisir. Je joue au football avant tout pour marquer des buts", confiait l'attaquant de 17 ans à FIFA.com. Son séjour indien lui aura donné l'occasion de montrer sa force dans les duels. Très attiré par le but adverse et toujours prêt à conclure, il s'est imposé comme l'atout numéro un des champions d'Afrique en titre.

Soulier de Bronze adidas : Abel Ruiz (Espagne) - sept matches (six buts)
En plus de son talent de finisseur, le capitaine espagnol a excellé dans le jeu dos au but, comme point de fixation pour ses partenaires. Dans la zone décisive, son jeu sans le ballon a fait merveille. Abel Ruiz est apparu comme un joueur généreux, au service de ses camarades. Il s'est aussi distingué comme un meneur d'hommes, sur le terrain et en dehors. Son altruisme ne l'a cependant pas empêché de marquer régulièrement. Non content de transformer deux penalties, il a signé quelques réalisations importantes, dont l'ouverture du score contre le Mali en demi-finale.

Gant d'Or adidas : Gabriel Brazao (Brésil)
Inde 2017 marque la cinquième édition de cette récompense qui distingue le meilleur gardien de but du tournoi. Après Benjamin Siegrist (Suisse, 2009), Jonathan Cubero (Uruguay, 2011), Dele Alampasu (Nigeria, 2013) et Samuel Diarra (Mali, 2015), c'est au tour de Gabriel Brazao d'être mis en valeur. Le Brésilien a réalisé 29 interventions et repoussé 85,3% des frappes vers son but. Ses parades spectaculaires ont plus d'une fois désespéré les attaquants adverses. Le dernier rempart de la Seleçao a su allier des réflexes impressionnants à une présence imposante dans la surface de réparation. Au niveau des chiffres, Brazao n'a encaissé que cinq buts en sept sorties.

Prix du Fair-play : Brésil
Vainqueurs de la petite finale aux dépens du Mali (2:0), les Brésiliens ont surtout conquis le cœur du public indien par leur élégance et leur attitude irréprochable sur la pelouse. En sept matches, ils n'ont commis que 62 fautes, sanctionnées de quatre cartons jaunes seulement. Les protégés de Carlos Amadeu repartent donc avec le Prix du Fair-play. Outre le trophée, les médailles et un diplôme, la fédération de l'équipe lauréate recevra un chèque d'USD 10 000, à utiliser uniquement pour l'achat d'équipement destinés aux jeunes.