• 3ème journée pour les Groupes C et D
  • Aucune équipe n'est encore éliminée
  • La RDP Corée, le Costa Rica et la Guinée ont absolument besoin d'une victoire

PRÉSENTATION DE LA JOURNÉE - À l'issue des deux premières journées de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Inde 2017, dans les Groupes C et D, l'Iran et le Brésil sont d'ores et déjà assurés de participer aux huitièmes de finale. Mais aucune équipe n'a perdu ses chances de se qualifier pour la suite, alors que va débuter la troisième et dernière journée de la phase de groupes.

Dans le Groupe C, l'enjeu est simple pour le Costa Rica et la Guinée : une victoire sinon rien. L'Allemagne sera quant à elle certaine de pouvoir continuer l'aventure en cas de succès. Mais un nul pourrait aussi suffire à la Mannschaft, si le Costa Rica ne s'impose pas contre l'Iran.

Dans le Groupe D, la situation est claire : la RDP Corée a absolument besoin des trois points pour avoir une chance d'accéder à la seconde phase. Pour l'Espagne, championne d'Europe en titre, un nul pourrait suffire. Le Niger pourrait-il également se contenter d'un point ? Cela dépendra des résultats des autres groupes. Une victoire serait toutefois l'option la plus sûre pour les Africains, qui font leurs débuts dans cette compétition. Mais il leur faudra un petit miracle pour parvenir à prendre le dessus face aux Brésiliens.

Les matches
Groupe C
Costa Rica - Iran (Pandit Jawaharlal Nehru Stadium, Goa)
Guinée - Allemagne (Jawaharlal Nehru International Stadium, Kochi )

Groupe D
Niger - Brésil (Pandit Jawaharlal Nehru Stadium, Goa)
Espagne – RDP Corée (Jawaharlal Nehru International Stadium, Kochi )

Suivre les matches
#U17WC sur : FIFA.com | Twitter | Facebook | Instagram

À savoir
1. L'Allemagne n'a pas enregistré un seul match nul en Coupe du Monde U-17 de la FIFA sur ses 16 dernières rencontres. Depuis le 3:3 concédé à la Colombie durant l'édition 2009, elle a comptabilisé dix victoires et six défaites. Lors de la journée à venir, un point pourrait peut-être lui permettre d'assurer sa qualification pour la seconde phase.

2. Deux équipes dont les situations pourraient difficilement être plus différentes vont s'affronter : d'un côté, le Brésil, qui n'a manqué qu'une seule édition du tournoi (en 1993 au Japon), est le pays qui totalise le plus de matches (77), le plus de victoires (49) et le plus de buts (170) dans l'histoire de la Coupe du Monde U-17. De l'autre, le Niger, un nouveau venu qui a pris un départ prometteur avec une victoire, puis une claque 0:4 face à l'Espagne qui l'a fait redescendre sur terre. Le Mena aura pourtant besoin de réaliser une performance remarquable - s'imposer face à la Canarinha - s'il veut rester dans l'aventure.

La stat 

23 - Le Costa Rica va-t-il continuer à s'en remettre aux exploits de Ricardo Montenegro ? Le gardien des Ticos s'est illustré par 23 actions défensives lors de ses deux premiers matches, face à l'Allemagne (9) et à la Guinée (14). Montenegro a développé ses capacités dans le même club du Costa Rica que son grand modèle, son compatriote  Keylor Navas.

Entendu…
"Les adversaires redoutables vous font payer vos erreurs immédiatement. Et l'Espagne figure sans aucun doute dans cette catégorie. Que vais-je donc dire à mes joueurs ? Premièrement : que c'est notre dernière chance de rester dans le tournoi. Deuxièmement, je vais tenter de leur insuffler la confiance en eux nécessaire pour pouvoir affronter l'Espagne." - Kim Yong Su, sélectionneur de la RDP Corée