• Brewster donne la victoire aux Anglais
  • Le capitaine espagnol Abel Ruiz s'offre un doublé
  • Finale : Angleterre - Espagne ; match pour la troisième place : Brésil - Mali

LE FILM DE LA JOURNÉE - Trois confédérations étaient représentées lors des demi-finales de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Inde 2017 : Europe, Afrique et Amérique du Sud. Désormais, il ne reste plus que le Vieux Continent en lice.

Pour venir à bout du Brésil et du Mali respectivement, l'Angleterre et l'Espagne ont pu compter sur leurs buteurs attitrés, Rhian Brewster et Abel Ruiz. Les deux hommes en profitent pour prendre les commandes de la course au Soulier d'Or adidas.

Les matches
Brésil 1:3 Angleterre
Mali 1:3 Espagne

Suivre les matches
#U17WC sur : FIFA.com | Twitter | Facebook | Instagram

À retenir
1. La chute des rois du come-back : Lors de chacun des trois matches qui les opposaient à des adversaires européens, les Brésiliens ont été menés au score ; à chaque fois, ils ont réussi à inverser la tendance. Contre l'Espagne et l'Allemagne, la Seleçao a concédé l'ouverture du score avant de s'imposer 2:1. Face à l'Angleterre, elle est revenue à hauteur de son adversaire, malgré un début de match raté. Mais les champions d'Amérique du Sud ont fini par atteindre leurs limites. Ils devront se contenter de la "petite finale".

2. Un nouveau champion du monde : Après le Nigeria, la Suisse, le Mexique, le Brésil, la France, le Ghana, l'Arabie Saoudite et l'Union soviétique, une neuvième équipe inscrira son nom au palmarès de la Coupe du Monde U-17. Si l'Angleterre n'avait jamais dépassé les quarts de finale, l'Espagne, elle, a déjà échoué à trois reprises en finale (1991, 2003 et 2007).

3. Ruiz le sauveur : Les Anglais ont Rhian Brewster, les Espagnols ont Abel Ruiz. Face au Mali, le capitaine et buteur de la Rojita s'est encore distingué en signant un doublé. Ce n'est peut-être pas un hasard. Deux mois plus tôt, l'attaquant confiait à FIFA.com : "Le soir même de notre victoire en finale de l'Euro, je me voyais déjà de soulever le trophée de la Coupe du Monde. C'est un énorme rêve car personne avant nous n'a réussi à remporter cette compétition pour l'Espagne". Ce songe n'a jamais été aussi proche de devenir réalité.

Le chiffre du jour

3 - Dans toute l'histoire de la Coupes du Monde U-17, trois joueurs seulement avaient réussi deux triplés au cours d'une même édition : Marcel Witeczek (RFA, 1985), Florent Sinama-Pongolle (France, 2001) et Souleymane Coulibaly (Côte d’Ivoire, 2011). Cette année, l'Anglais Rhian Brewster est venu ajouter son nom à la liste.

Entendu...
"Je suis déçu car, évidemment, nous voulions gagner. Les deux équipes ont livré un beau match, très intense. Malheureusement, nous n'avons pas réussi à mettre la balle au fond assez souvent. Notre défense a repoussé beaucoup de centres et de frappes, mais on ne peut pas résister à tout. Dans les matches précédents, notre gardien avait réussi à s'interposer ou les attaquants adverses avaient manqué la cible. La différence aujourd'hui, c'est que les Anglais ont été très réalistes." - Carlos Amadeu, sélectionneur du Brésil