• Les Iraniens en quarts de finale pour la première fois
  • L'Espagne encore bourreau de la France
  • Le Malien Drame inscrit le 2 000ème but de la compétition

LE FILM DE LA JOURNÉE. L'Iran, l'Espagne, l'Angleterre et le Mali ont tous remporté leur huitième de finale et font partie de huit meilleures nations à la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Inde 2017.

Les Iraniens ont profité de deux fautes de concentration du Mexique tôt dans la partie pour prendre un avantage qu'ils ont ensuite protégé comme de l'or. Ils mettent ainsi fin à ce qui commençait à devenir une malédiction pour eux à ce stade de la compétition. Le Mexique, qui avait atteint les demi-finales des trois dernières éditions du tournoi, ne sera pas présent en quarts.

D'abord menée au score par la France, l'Espagne a renversé la situation et se transforme une nouvelle fois en bourreau des Tricolores. La clé de la partie pour les Espagnols a été de bien contenir une attaque qui était jusque-là la meilleure de l'épreuve. Ils espèrent maintenant s'ouvrir les portes du dernier carré pour la troisième fois consécutive.

L'Angleterre n'a pas été au niveau qu'elle avait montré jusqu'ici, mais elle n'a pas tremblé dans l'épreuve des tirs au but. Elle égale ainsi sa meilleure performance dans la compétition, les huitièmes en 2007 et 2011. Le Mali, vice-champion du monde, n'a eu aucun problème pour disposer de l'Irak. Auteur d'un doublé, Lassana Ndiaye est co-meilleur buteur du tournoi, à égalité avec le Français Amine Gouiri, désormais éliminé.

Les matches
Iran 2:1 Mexique 
France 1:2 Espagne 
Angleterre 0:0 (5:3 t.a.b.) Japon 
Mali 5:1 Irak 

Suivez les matches
#U17WC sur : FIFA.com | Twitter | Facebook | Instagram

Le moment de la journée

À retenir

1. Grande forme pour le football iranien : Trois mois après être devenu le premier pays asiatique qualifié pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™, l'Iran confirme en voyant sa sélection U-17 atteindre les quarts de finale du Mondial de la catégorie pour la première fois de son histoire. Avant cela, les Iraniens avaient été éliminés une fois en phase de groupes et deux fois en huitièmes de finale.

2. Bis repetita : Comme à l'EURO, où les deux équipes s'étaient affrontées en quart de finale, l'Espagne a éliminé la France. Le plus curieux est que comme à cette occasion, les Français avaient ouvert le score avant de se faire attraper, puis dépasser (3:1). Aujourd'hui, le score a été de 2:1. Le but de la victoire a été inscrit sur un penalty converti par le capitaine Abel Ruiz à l'ultime minute du temps réglementaire.

3. Curtis Anderson, gardien buteur : Le gardien anglais a rarement été inquiété pendant la partie, mais le peu de fois où il l'a été, il a fait son travail de façon impeccable. Dans la série de tirs au but, il a non seulement repoussé la tentative d'Hinata Kida, mais transformé lui-même l'avant-dernier penalty de la série.

Le chiffre du jour

2000 - Le Malien Hadji Drame a l'honneur d'avoir inscrit son nom dans les annales de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA en marquant le but numéro 2 000 dans l'histoire du tournoi.

Entendu…
"Nous perdons encore contre l'Espagne. Nous aurions pu nous qualifier, mais je savais avant le match que la marge était très mince. Ils ont de bons joueurs dans toutes les lignes et il nous a manqué un peu d'expérience, surtout à la fin de chaque période. Eux savent géer ces moments-là, nous non." - Lionel Rouxel, sélectionneur de la France.