• Cinq équipes supplémentaires ont décroché leur billet pour les huitièmes de finale
  • Classement final du Groupe E : France (9), Japon (4), Honduras (3), Nouvelle-Calédonie (1)
  • Classement final du Groupe F : Angleterre (9), Irak (4), Mexique (2), Chili (1)

LE FILM DE LA JOURNÉE - Cinq équipes supplémentaires ont rejoint l’Angleterre en huitièmes de finale de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Inde 2017 : la France, le Honduras, l’Irak, le Japon et le Mexique ont décroché leur billet.

Dans le Groupe E, la France a maintenu son excellent niveau de jeu et a écarté facilement le Honduras à Guwahati, malgré huit changements dans son onze de base. Les deux sélections se qualifient pour le tour suivant, tout comme le Japon, dont l’équipe fortement remaniée s’est laissée surprendre en fin de match par le but égalisateur de la Nouvelle-Calédonie, à Kolkata.

L’Angleterre a assuré la première place du Groupe F en s’imposant largement 4:0 face à l’Irak à Kolkata. Le Mexique a rejoint ces deux nations en huitièmes de finale après son nul vierge face au Chili à Guwahati, le premier 0:0 de la compétition.

Les matches 
Group E 
France 5:1 Honduras
Japon 1:1 Nouvelle-Calédonie

Group F
Mexique 0:0 Chili
Angleterre 4:0 Irak

Suivez les matches
#U17WC sur : FIFA.com | Twitter | Facebook | Instagram

Le moment de la journée

 

À retenir

1. Partir la tête haute. Inde 2017 s’est muée en une courbe d’apprentissage exigeante pour la Nouvelle-Calédonie. Après de lourdes défaites contre la France et le Honduras, l’équipe océanienne n’avait que peu d’espoir de grappiller quelque chose lors du match face au Japon. Pourtant, malgré le but précoce de Keito Nakamura, les Cagous ont fait preuve d’une mentalité exemplaire et sont parvenus à égaliser en fin de match, par Jekob Jeno. Au coup de sifflet final, les Néo-Calédoniens ont fêté ce nul comme s’ils avaient gagné, et pour cause : il s’agit du premier point de l’histoire de la Nouvelle-Calédonie dans une compétition de la FIFA.

2. Staubli aux commandes. L’ultime rencontre du Groupe E ayant opposé le Japon à la Nouvelle-Calédonie a constitué un moment important pour le développement du football féminin, puisque Esther Staubli est devenue la première femme arbitre à diriger un match à Inde 2017. La Suissesse est également la première femme en 16 ans à officier dans une rencontre de Coupe du Monde U-17 de la FIFA. À Trinité-et-Tobago 2001, l’arbitre coréenne Im Eunju avait dirigé le match du Groupe B entre la France et les États-Unis.

3. Gouiri marque encore. Alors qu’il n’était pas titulaire, le Français Amine Gouiri a tout de même trouvé le moyen de demeurer en tête du classement des buteurs d’Inde 2017, en plantant sa cinquième rose du tournoi. Entré au jeu, il a marqué le quatrième but des siens lors de la large victoire de la France face au Honduras. Grâce à leurs cinq nouveaux buts, les Bleuets possèdent la meilleure attaque du tournoi (14 buts).

Le chiffre du jour

5 - comme le nombre de défenseurs alignés par le Chili face au Mexique à Guwahati, un match que les Chiliens devaient pourtant impérativement gagner pour continuer leur parcours. Les Mexicains ont en revanche opté pour une stratégie plus offensive, avec trois attaquants, alors qu’il leur suffisait d’un point pour se qualifier.

Entendu…
"C’est une immense fierté et un grand jour pour le pays tout entier. C’est un sentiment extraordinaire. Avant le tournoi, nous n’espérions pas grand-chose. Nous voulions simplement résister. Le Japon est une nation importante dans le monde du football, donc c’est un bel exploit pour nous. Aujourd’hui, mes joueurs ont montré de quoi ils étaient capables. Cette Coupe du Monde U-17 va amener le football néo-calédonien à un tout autre niveau"- Dominique Wacalie, sélectionneur de la Nouvelle-Calédonie