• Les favoris font la loi - le Niger poursuit l'aventure
  • Classement final du Groupe C : Iran (9 points), Allemagne (6), Guinée (1), Costa Rica (1)
  • Classement final du Groupe D : Brésil (9), Espagne (6), Niger (3), RDP Corée (0)

LE FILM DE LA JOURNÉE - Les favoris ont logiquement validé leur billet pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Inde 2017 à l'issue de la troisième journée des Groupes C et D.

Dans le Groupe C, l'Iran a fêté son troisième succès consécutif, tandis que l'Allemagne confortait sa deuxième place aux dépens de la Guinée. Pour les Africains comme pour le Costa Rica, le tournoi s'arrête ici. 

La RDP Corée va également boucler ses valises, après avoir terminé à la dernière place du Groupe D. En revanche, le Brésil, l'Espagne et le Niger seront présents au prochain tour. Malgré leur défaite, les Nigériens, nouveaux venus à ce niveau, se sont glissés parmi les meilleurs troisièmes.

Les matches
Groupe C
Costa Rica 0:3 Iran 
Guinée 1:3 Allemagne

Groupe D
Niger 0:2 Brésil 0:2
Espagne 2:0 RDP Corée

Suivre les matches
#U17WC sur : FIFA.com | Twitter | Facebook | Instagram

À retenir

1. Une année à oublier pour la RDP Corée : Incapables de se qualifier pour la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Corée 2017, les Nord-Coréens quittent l'Inde après trois défaites, sans avoir inscrit le moindre but (0:5). Lors de leurs quatre participations précédentes (2005, 2007, 2011 et 2015), les Asiatiques avaient toujours réussi à passer le premier tour. Voilà une première dont les Chollima se seraient sans doute bien passés.

2. Les huitièmes de finale prennent forme : À l’issue de cette nouvelle journée de compétition, on connaît les affiches des premiers huitièmes de finale : Colombie - Allemagne, Ghana - Niger et Paraguay - États-Unis.

Le chiffre du jour

2 - Dans toute l'histoire de la Coupe du Monde U-17, deux équipes ont réussi à remporter le titre dès leur première participation. Il s'agit de l'Union soviétique (en 1987) et de la Suisse (en 2009). Le Niger leur emboîtera-t-il le pas, cette année en Inde ?

Entendu...
"Il n'était pas évident pour nous de rebondir, après le match contre l'Iran. Les joueurs étaient sous pression, mais ils ont parfaitement géré la situation. Nous avons abordé ce match décisif avec la bonne attitude et nous avons su faire preuve de solidarité. Cependant, nous savons que nous devons nous montrer plus efficaces dans le dernier geste" - 
Christian Wück, sélectionneur de l'Allemagne