• Vega a changé le cours du match en inscrivant deux buts en seulement trois minutes
  • C’était son premier match, après avoir manqué la rencontre d’ouverture face au Mali
  • Cristiano Ronaldo est son modèle

Face à la Nouvelle-Zélande, les Paraguayens sont rentrés au vestiaire du Dr. DY Patil Stadium de Navi Mumbai la tête basse et menés au score (2:1), après deux buts contre son camp du capitaine Duarte. Mais ils se sont rattrapés en deuxième mi-temps pour l’emporter (4:2) et ainsi se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Inde 2017. Entré en jeu à la mi-temps, le remplaçant Anibal Vega a endossé le costume de héros. Il ne lui aura fallu qu'une demi-heure pour montrer qu’il méritait la confiance du sélectionneur en marquant deux buts en trois minutes.

"C’était un match difficile. À la mi-temps, le sélectionneur s’est adressé à tous et nous a demandé de rester calmes et de retrouver notre concentration. Quand il m’a dit de me préparer à entrer, il m’a donné des consignes simples : 'Ne te précipite pas et joue comme tu en as l’habitude. Garde ton calme et sois efficace dans le camp adverse'", raconte le héros à FIFA.com une fois le calme revenu et les joueurs sortis des vestiaires.

Pas la première fois
"C’était fantastique de marquer deux buts en si peu de temps", confie Vega avec un grand sourire. Mais était-ce une première pour lui ? "Je l’ai déjà fait avec l’équipe de jeunes du club brésilien de Palmeiras. J’ai marqué de la même façon et de manière rapprochée, mais le faire à ce niveau, c'est quelque chose de grandiose."

Vega n’a pas joué une minute lors de la victoire sur le Mali et il a dû attendre la seconde mi-temps pour entrer en jeu. Maintenant que la qualification pour le deuxième tour est assurée, peut-être que le sélectionneur lui renouvellera sa confiance. "La route est encore longue. Nous sommes venus pour être compétitifs. Ce n’est que le premier pas et nous en voulons davantage. Il faut continuer à travailler pour atteindre notre objectif", annonce-t-il.