• Il est le capitaine de la RDP Corée U-17
  • Il nous raconte de quelle façon il a joué son rôle après la défaite face au Brésil
  • Il évoque son premier ballon et les raisons qui l’ont poussé à devenir footballeur

D’entrée, le milieu de terrain de la RDP Corée Yun Min esquisse un sourire timide mais franc, qui ne sera pas le dernier de cet entretien avec FIFA.com.

À quelques heures du match décisif face à l’Espagne pour le compte de la dernière journée du Groupe D de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, la question sur les raisons ayant poussé son entraîneur à lui confier le brassard le fait réfléchir quelques instants. Mais la réponse semble sincère.

"Je ne suis pas sûr, mais je pense que le sélectionneur m’a choisi en raison de mon sens du leadership. Sur un plan personnel, c’est une immense fierté, bien évidemment. Et puis ça m’oblige à tout donner, pour eux et pour mon pays", explique-t-il.

Qu’a-t-il à ses coéquipiers après la défaite face au Brésil, à quelques heures du match contre l’Espagne ?

  1. "Tout d’abord, je leur ai rappelé que c’était notre dernière chance, que nous avions encore une possibilité mais qu’il fallait se donner à fond pour la mettre à profit".
  2. "Ensuite, j’ai essayé de les encourager. Je leur ai demandé d’oublier le résultat et de penser au plus important, c’est-à-dire la participation à la Coupe du Monde. Mais je leur ai aussi dit qu’il fallait arrêter de penser à notre objectif, qui consiste à sortir des poules".
  3. "Enfin, je les ai encouragés à penser à leurs familles... Nos parents vont regarder le match à la télé et ils espèrent nous voir représenter dignement notre pays. Ils s’attendent à ce que nous fassions une bonne performance".

La clé pour battre l’Espagne
"Nous avons appris la leçon des matches précédents : il va falloir saisir les occasions qui se présenteront".

Sa fiche

  • État civil : Yun Min
  • Date de naissance : 3 juillet 2000
  • Poste : milieu offensif
  • Temps de jeu en Coupe du Monde : 180 minutes
  • Club : Ryomyong SC (RDP Corée)

Le football dans sa vie

  • Son premier ballon : "J’ai commencé à jouer à dix ans, quand mon père m’a offert un ballon. Il était blanc et noir, et je l’ai toujours à la maison. Il est encore neuf, je ne m’en suis jamais servi".
  • Son premier souvenir de footballeur : "Ma participation au Championnat d’Asie U-14 2013 à Hongkong... C’était un rêve qui devenait réalité".
  • Son joueur préféré : "Lionel Messi, car il fait des choses que personne ne fait".
  • Pourquoi a-t-il choisi de devenir footballeur ? "Dès que j’ai commencé à aimer le football, je me suis dit que si j’arrivais à être un peu connu, mes compatriotes se souviendraient de moi".