La Nouvelle-Calédonie et la Nouvelle-Zélande représenteront l'OCéanie à la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Inde 2017 après leurs victoires en demi-finales du Championnat U-17 de l'OFC, disputé à Tahiti. Si le tournoi mondial est un terrain connu pour les Kiwis, les Néo-Calédoniens participeront à cette occasion au premier tournoi FIFA de leur histoire. 

La Fédération Néo-Calédonienne est en effet membre de la FIFA depuis 2004 et n'avait jamais réussi jusque là à qualifier une de ses sélections pour un tournoi mondial. Le voyage en Inde aura donc un aspect historique, tandis que pour les Néo-Zélandais, la qualification relève de la logique. Ils participeront pour leur part à leur huitième épreuve mondiale de la catégorie, la sixième de rang. 

Pour décrocher ce sésame et reporter leur demi-finale contre les Îles Salomon, les jeunes Cagous avaient pris les devant en première période, avant de concéder l'égalisation à l'heure de jeu. Mais deux nouveaux buts dans la foulée ont ouvert la voie vers l'Inde, malgré la réduction de l'écart tardive des Salomonais. 

Pour leur part, les Kiwis se sont longtemps fait peur en ne parvenant à prendre le meilleur sur la Papouasie-Nouvelle-Guinée qu'en toute fin de rencontre. Les deux équipes avaient fait trembler les filets une fois chacune en première période, mais le tableau d'affichage n'a plus bougé jusqu'à la 93ème minute, moment choisi par Oliver Whyte pour libérer les siens et les envoyer en finale et en Coupe du Monde.