• Dans les années 90, le Ghana a disputé quatre finales et remporté deux Coupes du Monde U-17
  • Il n'a participé qu'à deux des sept dernières éditions
  • L'entraîneur Kwesi Fabin veut renouer avec la gloire passée

Le Ghana U-17 a connu son âge d’or dans les années 90, durant lesquelles il a dominé le football mondial en remportant Italie 1991 et Équateur 1995. Au cours de cette période, il s'est hissé à quatre reprises en finale sur cinq participations. Les Ghanéens sont également montés sur la troisième marche du podium de Nouvelle-Zélande 1999, grâce à des joueurs devenus des stars en Europe comme Michael Essien, Stephen Appiah et Samuel Kuffour.

Mais les Ghanéens ont ensuite connu des années de vaches maigres, brièvement interrompues par une demi-finale en 2007, en ne participant qu'à deux Coupes du Monde U-17 sur les sept dernières éditions. A l'occasion du retour du Ghana en phase finale, le sélectionneur Kwesi Fabin désire renouer avec la gloire passée. "En Inde, nous voulons être les meilleurs", annonce-t-il à FIFA.com.

Un retour attendu
Après dix ans d’absence, le double champion du monde s’est enfin qualifié pour la Coupe du Monde U-17. La campagne préliminaire a débuté par une victoire (6:5) au meilleur des deux manches sur le Burkina Faso, au deuxième tour. Les Black Starlets ont ensuite obtenu leur sésame pour la phase finale continentale en battant la Côte d’Ivoire. Ils ont validé leur billet pour l'Inde en dominant successivement le Cameroun (4:0) et le Gabon, pays organisateur.

"Nous avons fait beaucoup d’efforts pour retrouver la Coupe du Monde U-17. La qualification a été très difficile, mais nous avons récolté les fruits de notre travail", juge Fabin, qui a préparé sa sélection pour ce rendez-vous mondial avec un stage aux Émirats Arabes Unis, où elle a disputé deux matches amicaux. Les Black Starlets se sont inclinés (0:2) face au Mali, champion d’Afrique, avant de dominer les EAU (4:0). "Mon équipe est en forme et nous espérons vraiment que cette belle préparation aura un impact positif sur les joueurs", estime l'entraîneur.

Kwesi Fabin dirige la sélection ghanéenne U-17 depuis 2011 et il est enfin parvenu à ramener son pays en Coupe du Monde. "Le chemin parcouru depuis cette époque a été semé d’embûches", explique-t-il. "Le moment est venu d'encaisser les bénéfices de tout ce que nous avons accompli jusqu’à maintenant."

Le Ghana est tombé dans un groupe difficile, en compagnie de la Colombie, des États-Unis et de l’Inde, pays organisateur. Même s'il est compliqué pour des équipes absentes de la compétition depuis longtemps de définir des objectifs précis, le sélectionneur ghanéen se veut optimiste : "Notre objectif est de gagner la finale".

Le programme du Ghana en Inde :
Colombie - Ghana (6 octobre)
Ghana - États-Unis (9 octobre)
Ghana - Inde (12 octobre)