• Il y a dix ans, Kroos figurait parmi les meilleurs joueurs de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA
  • Kroos est monté sur la troisième marche de Corée 2007 avec l'Allemagne
  • "C'est l'un des tournants les plus importants dans ma progression personnelle", assure-t-il

Un maître à jouer. C'est sans doute l'expression qui convient le mieux pour décrire Toni Kroos. Depuis plusieurs années, le champion du monde en titre s'illustre par sa finesse technique et la qualité de ses passes. Incontournable avec l'Allemagne et le Real Madrid, le meneur de jeu de 27 ans possède une armoire à trophées bien remplie. 

Il y a dix ans, Kroos remportait notamment le Ballon d’Or adidas de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, République de Corée 2007, qui récompense le meilleur joueur du tournoi, ainsi que le Soulier de Bronze adidas, décerné au troisième meilleur buteur. "C'est l'un des tournants les plus importants dans ma progression personnelle." 

Actuellement, Kroos figure parmi les nominés pour le titre de The Best -Joueur de la FIFA. Il pourrait également figurer dans le FIFA FIFPro World11 pour la troisième fois, après deux incursions en 2014 et 2016.

Résumé de son palmarès :

  • Coupes du Monde de la FIFA™ : vainqueur (2014), troisième (2010), troisième (2007 - U-17)
  • Ligue des champions de l'UEFA : vainqueur (2013, 2016, 2017)
  • Coupe du Monde des Clubs de la FIFA : vainqueur (2013, 2014, 2016)
  • Championnat d'Allemagne : vainqueur (2008, 2013, 2014)
  • Coupe d’Allemagne : vainqueur (2008, 2013, 2014)
  • Championnat d'Espagne: vainqueur (2017)
  • Supercoupe d'Espagne : vainqueur (2017)
  • Supercoupe d'Allemagne : vainqueur (2010, 2012)
  • Coupe de la Ligue allemande : vainqueur (2007)

Fort de cinq buts et cinq passes décisives, Kroos avait mené l'Allemagne à la troisième place du rendez-vous mondial U-17 en 2007. "Ce qui compte avant tout, c'est de remporter des titres avec son équipe. Les récompenses individuelles viennent en second. J'étais conscient d'avoir fait un bon tournoi, mais j'étais vraiment stupéfait en recevant tous ces prix. J'étais ravi d'avoir pu monter sur la troisième marche du podium avec mes coéquipiers. Ces distinctions ne sont que la conséquence du bon parcours que nous avions réalisé collectivement."

Ces statistiques témoignent du talent de Kroos, mais aussi de sa capacité à gérer la pression. "Dès mes débuts, j'ai dû apprendre à vivre avec ces attentes. À l'époque, je jouais au Bayern Munich et j'avais déjà disputé deux Championnats d'Europe avec l'équipe nationale. J'essayais de ne pas faire trop attention à ce qu'on disait de moi. Je préférais me concentrer sur nos objectifs communs. Il faut travailler dur et croire en soi. C'est le plus important."

Kroos a pu mesurer l'importance de ces caractéristiques à un âge où de grands espoirs ratent le coche et finissent par tomber dans l'oubli. "À ce niveau, on nage entre deux eaux. On n'a plus tout à fait sa place dans un centre de formation, mais il reste encore quelques étapes à franchir pour intégrer pleinement le monde professionnel. Ce n'est pas une situation facile, mais on se dit que si on travaille dur, on pourra bientôt s'imposer en équipe première. La Coupe du Monde U-17 est un événement important, car elle permet de se mesurer aux meilleurs joueurs dans sa classe d'âge."

Le saviez-vous ?

- 18 jours après avoir décroché la médaille de bronze en République de Corée, Kroos a fait ses débuts en Bundesliga avec le Bayern le 26 septembre 2007. Il a contribué à la victoire (5:0) sur l'Energie Cottbus en signant deux passes décisives.

- Kroos est le premier joueur allemand à avoir remporté trois fois la Ligue des champions de l'UEFA.

- Son cadet Felix a également fréquenté les sélections de jeunes. Il joue depuis janvier 2016 à l'Union Berlin.

- Le 13 mai 2015, Toni Kroos a créé sa propre fondation, qui propose un soutien médical aux enfants en difficulté, ainsi qu'à leurs familles.

Après une période d'acclimatation à l'élite allemande, Kroos s'est imposé à l'occasion d'un prêt au Bayer Leverkusen, durant la saison 2009/10. Sa carrière a ensuite décollé : débuts en équipe nationale, titres avec le Bayern Munich et, surtout, une inoubliable Coupe du Monde de la FIFA 2014™.

Il y a dix ans, nous demandions à Toni Kroos si ses performances en Coupe du Monde U-17 laissaient imaginer un bel avenir au plus haut niveau. "J'ai toujours eu confiance en moi. Ce tournoi a prouvé aux entraîneurs et au public que j'étais un joueur avec lequel il fallait compter. À l'époque, je savais qu'il fallait que je fasse mes preuves et que je donne envie aux entraîneurs de travailler avec moi, pour me permettre de franchir un palier supplémentaire."