Cesc Fabregas avait déjà mis le monde à ses pieds lors de la Coupe du Monde U-17 la FIFA, Finlande 2003