Riche d’une grande variété de cultures, de paysages et d’activités, la Papouasie-Nouvelle-Guinée est l’un des endroits les plus hétéroclites de la planète.

Le pays comprend la partie orientale de l’île de Nouvelle-Guinée (la deuxième plus large au monde) et plus de 600 autres îles, atolls et récifs coralliens. On y recense plus de 800 dialectes indigènes (tok ples) et la plus large superficie de forêt vierge tropicale après l’Amazonie.

De vastes étendues du pays sont sauvages et inexploitées, des paysages magnifiques allant des atolls coralliens immaculés aux reliefs volcaniques, en passant par la forêt tropicale très dense et de larges rivières.

Située juste au sud de l’équateur, à 160 km au nord de l’Australie, la Papouasie-Nouvelle-Guinée fait partie d’un grand arc montagneux s’étirant de l’Asie au Pacifique Sud, à travers l’Indonésie.

L’île principale est divisée par la chaîne Owen Stanley, un massif dont les pics dépassent les 4 000 m d’altitude. Son terrain accidenté et son profond réseau de grottes offre des opportunités formidables aux amateurs de randonnée, de spéléologie et d’escalade.

De nombreux cours d’eau prennent leur source dans ces montagnes, dont le fameux fleuve Sepik, l’un des plus longs au monde. Ce fleuve majestueux est, avec les divers deltas du pays, un terrain de jeu idéal pour le canoë, le kayak et la pêche.

La Papouasie-Nouvelle-Guinée jouit également de quelques-uns des plus beaux sites de plongée au monde. Ses chaudes eaux côtières renferment de superbes récifs coralliens autour de l’île principale, des îles de la Mer de Bismarck et de la Baie de Milne.

La population descend principalement des Papous. Plus de sept millions de personnes vivent actuellement dans le pays. Ce dernier fait partie de la sous-région de Mélanésie, qui compte également les îles Fidji, les îles Salomon, la Nouvelle-Calédonie et le Vanuatu.

Les types d’habitat, les dialectes et les tenues sont généralement très variés dans les régions rurales, alors que les festivals Sing Sing sont l’occasion pour les villageois de l’ensemble du  pays de partager leurs chansons, leurs danses et leurs bilas (costumes traditionnels) sophistiqués. Les rassemblements de Goroka et Mount Hagen comptent parmi les plus impressionnants, attirant des milliers de spectateurs chaque année dans le pays.

La Papouasie-Nouvelle-Guinée est composée de quatre régions, subdivisées en 20 provinces, en plus du district de la capitale. La région des Highlands, dans le nord du pays, abrite des montagnes dont les sommets dépassent les 4 000m d’altitude. Elle compte six provinces : Highlands du Sud, Jiwaka, Enga, Highlands de l’Ouest, Simbu et Highlands de l’Est.

Avec ses vallées fertiles et ses reliefs escarpés, la région des Highlands est la plus densément peuplée de Papouasie-Nouvelle-Guinée. La région de Mount Wilhelm est, elle, particulièrement prisée des amateurs de randonnée. Elle est connue pour ses plantations de café, sa diversité culturelle et ses superbes orchidées, mais aussi pour ses animaux rares, insectes et oiseaux, dont les paradisiers.

Quatre provinces constituent la région côtière de Momase : Sepik de l’Est, Madang, Morobe et Sepik de l’Ouest. Momase abrite la deuxième plus grande ville du pays, Lae, capitale de la province de Morobe. Lae se trouve au point de départ de l’autoroute des Highlands, le principal couloir de transport vers la côte.

La région des îles, dans le nord-ouest du pays, comprend l’archipel Bismarck et les îles Salomon du Nord. On y retrouve la plus faible densité de Papouasie-Nouvelle-Guinée, avec 750 000 habitants, soit 14 % de la population totale. Elle se distingue historiquement, comme en témoignent ses dialectes austronésiens et les découvertes archéologiques de poteries de la culture Lapita.

La région est divisée administrativement en cinq provinces : Nouvelle-Bretagne de l’Est, Manus, Nouvelle-Irlande, Bougainville et Nouvelle-Bretagne de l’Est.

Elle offre un large éventail d’activités maritimes et terrestres : plongée, baignades, kayak, randonnée, escalade, pêche, shopping, art et artisanat. Avec ses plages de sable blanc, ce territoire immaculé, dont les magnifiques îles tropicales renferment une riche culture, promet une expérience hors du commun.

Enfin, la région Papua rassemble la Province Centrale, la Province du Golfe, la Province de Milne Bay, le District de la Capitale Nationale, la Province du Nord et la Province de l’Ouest. Un climat chaud et humide y règne la plupart de l’année, à part dans les montagnes et avec quelques variations lors de la saison des moussons.

La capitale de Papouasie-Nouvelle-Guinée, Port Moresby, est le principal point d’entrée dans le pays des visiteurs internationaux.