Les amateurs de football attendaient avec impatience la rencontre de dimanche, opposant l'Allemagne au Japon, lors de la quatrième journée de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA. Sur la pelouse du Stade de la Florida de Santiago du Chili, le résultat a été à la hauteur des espérances : grandiose.

Les Japonaises sont les plus vives en début de partie, surprenant les Allemandes. Après un réajustement tactique côté Européennes, Marie Pollmann est la première à créer le danger. Suite à une belle combinaison entre Julia Simic et Isabel Kerschowski, l'attaquante profite d'une belle ouverture mais rate le cadre (8'). Les assauts répétés des joueuses de Maren Meinert finissent hors de la mire (9', 10') ou sont stoppés par la gardienne adverse Misa Sugawara.

Pendant ce temps, les Japonaises construisent mais pèchent dans la dernière passe, ne trouvant aucune solution face à une défense allemande qui contrôle les attaquantes nippones. A la demi-heure de jeu, la frappe de Yuka Kado trouve le gant ferme de Alisa Vetterlein, qui dévie le ballon sur sa transversale. Quatre minutes plus tard, c'est au tour de Misaki Kobayashi de toucher du bois (34'). Mal récompensées de leurs efforts, les Nadeshiko vont pourtant parvenir à ouvrir leur compteur avant la pause. Bien décalée par Natsuko Hara, Kie Koyama libre de tout marquage inscrit le premier but (41').

Au retour des vestiaires, le premier quart d'heure voit les Allemandes attaquer et les Japonaises défendre sans que cela n'aboutisse. Peu après l'heure de jeu, un centre de Nicole Banecki trouve Isabel Kerschowski pour le but de l'égaisation (61'). Les Japonaises accusent le coup mais n'en démordent pas pour autant. Dans les dix dernières minutes, Asano Nagasato, sur une passe de Koyama, prend de vitesse Verena Faisst et marque le but victorieux d'un tir de 11 mètres alors que l'angle est réduit.

Avec six points, les Japonaises peuvent être confiantes. Les Allemandes vont devoir aller chercher leur qualification lors de la dernière journée face au Canada.