La nervosité semble être le principal adversaire de la France depuis le coup d'envoi de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA. Rencontrer l'Allemagne en quart de finale, un adversaire que la génération 1996 connait bien pour l'avoir déjà affronté six fois (deux victoires, deux défaites deux nuls) était donc le remède parfait pour des Bleuettes en manque de repères dans cet ailleurs lointain. 

Après une entame maîtrisée des Françaises, Delphine Cascarino illuminait la nuit moresbienne d'une lucarne somptueuse sur un corner en deux temps (16', 0:1). Mais même sonnée, l'Allemagne reste redoutable et les Tricolores commettaient quelques erreurs, comme celle Sakina Karchaoui, très en jambes mais coupable d'une remise dans l'axe dont Anna Gerhardt aurait pu profiter si Mylène Chavas n'avait pas détourné du bout des doigts sur sa barre (45'+2).

La France aurait pu s'offrir le break mais Maelle Garbino (45'+3) et Clara Mateo (57') ont gâché du tout cuit. Satanée nervosité. Heureusement pour les Bleuettes, Chavas était une nouvelle fois dans un grand soir, comme Dina Orschmann le constatait amèrement (67'). Marie-Charlotte Léger aurait pu rendre la fin de match moins tendue, mais la barre de Carina Schlueter en décidait autrement (81').

En demi-finale, les joueuses de Gilles Eyquem ont rendez-vous avec le Japon, contre qui il elles devront cette fois être impériales...

Joueuse Live Your Goals du match : Mylène Chavas (FRA)