LE FILM DE LA JOURNÉE - Le Nigeria et l’Allemagne disputeront la finale de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Canada 2014 après avoir respectivement battu la RDP Corée et la France. Tel est l’aboutissement de deux demi-finales aussi captivantes que différentes dans leur scénario.

Le premier match de la journée a été à sens unique, le Nigeria surclassant une équipe nord-coréenne qui venait pourtant de faire tomber les tenantes du titre. La Falconet Asisat Oshoala a été l’héroïne de la journée. À Moncton, elle a illuminé la rencontre de tout son talent en signant un quadruplé qui lui a valu de battre plusieurs records.

À Montréal en revanche, le public a eu droit à une confrontation d’un tout autre genre entre deux poids lourds européens qui ont sûrement disputé le match le plus passionnant et incertain de la compétition. Dominatrice, la France s’est procuré les meilleures occasions, mais le sang-froid à la finition des Allemandes et leur légendaire soif de vaincre leur ont permis d’accéder à la finale.

Les résultats
Demi-finales
RDP Corée 2:6 Nigeria 
Allemagne 2:1 France 

Le but
RDP Corée - Nigeria 1:4, Asisat Oshoala (60) 
Impliquée dans un gros pourcentage des buts de la journée, Oshoala aurait pu se froisser si elle n’était pas apparue dans cette rubrique. En tout cas, sa deuxième réalisation est de loin l’action la plus spectaculaire engendrée par les deux rencontres. Après s’être défaite sans mal du marquage de Jon So-Yon, la ilieu de terrain nigériane a placé une magistrale frappe de 20 mètres dans la lucarne droite. Cet enchaînement a été le point d’orgue d’une prestation à classer dans les meilleures de l’histoire de la compétition.

Les moments-clés
Les Falconets au quart de tour : Avant cette demi-finale, le Nigeria s’était déjà fait remarquer par ses départs canons. Il faut dire que les Falconets ont inscrit par l’intermédiaire de Courtney Dike et d’Oshoala les deux buts les plus rapides de l’histoire de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA. La RDP Corée était donc prévenue… Pourtant, deux minutes après le coup d’envoi, les Africaines ont réussi à marquer le troisième but le plus rapide de l’histoire de l’épreuve, avec Dike à la finition et Oshoala à la passe. Uchechi Sunday a également confirmé son statut de remplaçante de choc en faisant trembler les filets une minute après son entrée en jeu pour le deuxième match de suite.

Les reines du dernier carré : Lorsque vous avez frappé cinq fois au but contre 22 pour votre adversaire et que votre gardienne a été élue joueuse du match, il est évident que vous avez été dominé. L’Allemagne a été inférieure à la France dans toutes les catégories statistiques, à l’exception de la plus importante : le score. Le sélectionneur des Bleuettes, Gilles Eyquem soulignait que s’il possédait les meilleures techniciennes au sein de son effectif, les Allemandes comptent dans leurs rangs des joueuses capables d’assurer l’essentiel : le résultat. Bien entendu, la France n’est pas la première équipe à subir la loi de l’Allemagne, impitoyable dans de telles circonstances. L'Allemagne compte désormais quatre victoires dans le dernier carré de la Coupe du Monde Féminine U-20, un record.

Fair-play et spectacle : En cette Journée du Fair-Play à Canada 2014, les capitaines ont été invitées à lire une courte déclaration et les équipes à poser ensemble devant une banderole. Les rencontres ont été disputées dans un excellent état d’esprit, ce qui n’a pas empêché les joueuses de montrer qu’elles ont autant de talent dans les pieds que de savoir-vivre. La rencontre entre le Nigeria et la RDP Corée a donné le ton en engendrant le plus gros score qu’une demi-finale ait jamais occasionné dans cette compétition. Le record était détenu par l’Allemagne, victorieuse 5:1 de la République de Corée en 2010.

La stat 
7 -
 Avec sept buts à Canada 2014, Asisat Oshoala est devenue la meilleure buteuse nigériane en Coupe du Monde Féminine U-20. Auteure d’un quadruplé en demi-finale, la milieu de terrain n’avait pas trouvé le chemin des filets en cinq sorties à Japon 2012. En inscrivant son troisième but, elle a dépassé Desire Oparanozie, Ebere Orji et Cynthia Uwak, qui comptent cinq buts chacune. Avec sa quatrième unité, elle est devenue la troisième joueuse de l’histoire de la compétition à inscrire plus de trois buts dans un même match, suivant ainsi les traces de la Canadienne Christine Sinclair et de Kim Un-Hwa, héroïne du triomphe de la RDP Corée en 2006. Oshoala est également la nouvelle meneuse du classement des meilleures buteuses de Canada 2014, avec deux longueurs d’avance sur les Allemandes Sara Däbritz et Pauline Bremer.

Entendu...
"Je tiens à souligner que la France possède une très grande équipe, ce qui me rend deux fois plus heureuse de notre victoire aujourd’hui. Nos filles ont tout donné mais parfois, c’est la chance qui fait pencher la balance. Et nous avons eu de la chance que notre gardienne livre une performance aussi exceptionnelle" - Maren Meinert, sélectionneuse de l’Allemagne

Le programme
Dimanche 24 août 2014
Match pour la troisième place 
RDP Corée - France, 16h00, Montréal
Finale 
Nigeria - Allemagne, 19h00, Montréa
(Horaires en heure locale)