• La Nouvelle-Zélande remporte pour la sixième fois de suite le Championnat Féminin U-19 de l'OFC
  • Les Kiwis sont les premières à rejoindre la France en phase finale de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018
  • La compétition a été endeuillée par l'annonce du décès de la gardienne fidjienne Francine Lockington

La Nouvelle-Zélande disputera sa septième Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA consécutive en 2018. Très en verve sur le plan offensif, les Kiwis ont dominé le Championnat Féminin U-19 de l'OFC de la tête et des épaules.

Les Junior Football Ferns ont inscrit leur nom au palmarès de l'épreuve pour la sixième fois de suite, avec un brio incontestable. Les Océaniennes sont également devenues les premières à valider leur billet pour la phase finale où elles retrouveront la France, pays hôte de cette édition 2018. Les Néo-Zélandaises ont enchaîné cinq victoires devant leurs supporters, inscrivant au passage la bagatelle de 48 buts pour un seul encaissé.

CHAMPIONS | Congratulations to New Zealand for winning the #OFCU19W Championship! pic.twitter.com/0CdEOs0ZWV

— OFC Oceania Football (@OFCfootball) 24 juillet 2017

Les protégées de Gareth Turnbull peuvent aborder leur futur voyage en Europe en toute confiance, d'autant que la Nouvelle-Zélande présente des statistiques plutôt flatteuses en Coupe du Monde Féminine U-20. Après avoir forcé les portes de la seconde phase en 2014, les Junior Football Ferns ont battu le Ghana deux ans plus tard. Cet exploit ne leur a cependant pas permis de monter au-delà de la troisième place d'un groupe incroyablement relevé, au sein duquel figuraient également les États-Unis et la France.

"Ce groupe a du talent", assure Turnbull. "Plusieurs membres de l'équipe ont déjà participé à une compétition mondiale. Compte tenu de cette expérience, je pense que nous avons toutes les raisons de nourrir de sérieuses ambitions."

La campagne néo-zélandaise en chiffres
48 buts inscrits en cinq matches, soit une moyenne de 9,6 buts par match
1 but encaissé et quatre matches d'invincibilité défensive
6 sacres consécutifs en Championnat Féminin U-19 de l'OFC

L'étude du classement des buteuses de l'épreuve continentale ne fait que confirmer les propos du technicien néo-zélandais. Emma Main (11 buts), Sam Tawharu (9) et Hannah Blake (8) ont déjà participé à la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, l'année dernière. Auteure d'un triplé en Jordanie, la dernière nommée a également disputé la Coupe du Monde Féminine U-20 en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Encouragées par leur première expérience sur une scène mondiale, les hôtesses de la dernière Coupe du Monde Féminine U-20 espéraient mener la vie dure aux Kiwis à l'échelle régionale. Malheureusement pour elles, la Papouasie-Nouvelle-Guinée n'a jamais semblé en mesure de contester la suprématie néo-zélandaise. La deuxième place est finalement revenue aux Fidji, qui totalisent trois victoires en cinq sorties... dont un succès remarqué contre la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Le parcours des Fidjiennes est d'autant plus impressionnant que l'équipe a été touchée par une véritable tragédie dès le début de la compétition. Forfait pour cause de maladie, la gardienne titulaire Francine Lockington est décédée pendant le tournoi. La jeune femme de 17 ans était considérée comme l'un des grands espoirs océaniens à son poste. Elle avait notamment remporté le Gant d'Or du Championnat Féminin U-17 de l'OFC en 2016, ainsi que le titre de Jeune Footballeuse Océanienne de l'Année.

REST EASY | Truly devastating to learn Fiji GK Francine Lockington has left us. A rising talent who will be greatly missed by many. pic.twitter.com/BjxMLWTZ0K

— OFC Oceania Football (@OFCfootball) 16 juillet 2017

Ses coéquipières ont été durement éprouvées par cette annonce. "Normalement, nous entrons sur le terrain en chantant mais aujourd'hui, nous pleurions pour Francine", a confié le sélectionneur Saroj Kumar après le nul 2:2 concédé aux Samoa. "Nous lui dédions ce match. Désormais, nous jouerons toujours pour elle."

Classement final
1) Nouvelle-Zélande (15 points)
2) Fidji (10 pts)
3) Papouasie-Nouvelle-Guinée (9 pts)
4) Nouvelle-Calédonie  (6 pts)
5) Samoa (3 pts)
6) Tonga (1 pt)