• Le Nigeria et le Ghana représenteront l'Afrique à France 2018
  • Les Super Falconets ont imposé leur loi sur l'Afrique du Sud
  • Les Black Princesses ont dompté le Cameroun

L'histoire sonne comme un éternel recommencement lors des qualifications africaines pour la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA. Le Nigeria et le Ghana ont encore démontré leur supériorité pour décrocher les deux sésames continentaux pour France 2018. Les Super Falconets ont confirmé leur victoire (0:2) du match aller en Afrique du Sud devant leurs supporters, en survolant les Banyana Banyana (6:0), ce samedi 27 janvier.Les Black Princesses ont aussi déroulé en l'emportant 3:0, après avoir été accrochées 1:1 à Yaoundé deux semaines plus tôt.

Le Nigeria a été fidèle à sa réputation en décrochant sa neuvième qualification consécutive. L'Afrique du Sud n'a pas entretenu l'illusion très longtemps, Monday Gift ayant déjà trouvé le chemin des filets après cinq minutes, avant de faire coup double peu avant la mi-temps. Rasheedat Ajibade et Anam Lmo ont aussi profité de la balade locale pour inscrire un doublé.

Le rêve d'une première qualification pour l'épreuve mondiale des Lionnes Indomptables n'a pas duré beaucoup plus longtemps. Ernestina Abambila a ouvert la voie d'une démonstration de force des Black Princesses dès la 18ème. Les Ghanéennes ont décroché leur cinquième participation à la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA consécutive en donnant une impression de facilité.

Le saviez-vous ?
Quatre équipes seulement ont participé à toutes les éditions de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA. Les Nigérianes appartiennent à ce cercle très fermé, au même titre que le Brésil, l'Allemagne et les États-Unis.