• L'Afrique s'apprête à rendre son verdict dans le cadre des qualifications pour France 2018
  • A l'affiche : Nigeria - Afrique du Sud et Ghana - Cameroun
  • Les matches aller se disputeront le 12 janvier, les matches retour le 26
     

Janvier 2018 marque un tournant dans la phase qualificative pour la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, France 2018. La CAF, la CONMEBOL et la CONCACAF – les trois dernières confédérations dont les représentants pour France 2018 sont encore inconnus – sont sur le pont. A l’issue de ce mois, le casting complet pour la compétition estivale sera complet !

De ce trio, l’Afrique est la première à entrer en scène. Ses éliminatoires qui ont débuté en juillet 2017 touchent à leurs fins. Ils étaient 17 sur la ligne de départ. Six mois après, il ne reste que quatre prétendants pour seulement deux billets : le Nigeria, le Ghana, l’Afrique du Sud et le Cameroun.

Le parcours des prétendants
- le Nigeria a éliminé la Tanzanie (3:0 ; 0:6), puis le Maroc (1:1, 5:1)
- Le Ghana a éliminé l’Algérie (0:5, 5:0), puis le Kenya (5:0, 1:5)
- L’Afrique du Sud a éliminé la Namibie (5:0, 0:4), puis le Burundi (2:0, 5:0)
- Le Cameroun s’est qualifié sans jouer, profitant des retraits de la compétition de la Guinée, puis de la Sierra Leone

pic.twitter.com/ByDZagTA2X

— Ruth David (@ruthdavid90)

19 novembre 2017

Ce quatuor se disputera les deux sésames à l’occasion d’un troisième et dernier tour dont les matches aller se disputeront ce 12 janvier et les matches retour le 26. Les deux doubles confrontations mettront aux prises des habitués de la Coupe du Monde Féminine U-20 à un duo qui n’a encore jamais pris part à la compétition. D’un côté, les Falconets nigérianes affronteront les Sud-Africaines, de l’autre les Black Maidens ghanéennes se mesureront aux Camerounaises.

Seules trois équipes du continent africain ont déjà participé à l’épreuve reine dans cette catégorie d’âge. Il s’agit du Nigeria, du Ghana, et de la République du Congo, présente en 2006 et 2008, mais qui ne concourrait pas cette année à une qualification. Lionnes Indomptables et Banyana Banyana sont à 180 minutes de changer les choses et d’ainsi agrandir ce cercle très privé.