La deuxième demi-finale de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Nouvelle-Zélande 2015 avait des airs de déjà-vu. 13 jours seulement après leur duel comptant pour le Groupe D, le Mali et la Serbie se retrouvaient à Auckland, ce 17 juin, avec en jeu une place pour la finale. Si les Européens avaient dominé 2:0 leur premier face-à-face, ils ont eu cette fois recours à la prolongation pour venir à bout des Aiglons (2:1, a.p.).

Les Serbes démarraient pied au plancher. En quatre minutes, ils avaient eu le temps de se créer trois occasions… et d’ouvrir la marque par l’intermédiaire d’Andrija Zivkovic, bien lancé par Nemanja Maksimovic (1:0, 4’). Sergei Milinkovic voyait ensuite son tir repoussé sur la ligne par Coulibaly (13’), puis Stanisa Mandic ratait le cadre pour quelques centimètres (21’). Au plus fort de la domination serbe, un tir sorti de nulle part signé Youssouf Koné, déclenché à 20 mètres, remettait toutefois les pendules à l’heure (1:1, 21’). Cela donnait une seconde vie à des Aiglons bien ternes jusque-là, Predrag Rajkovic les empêchant même de regagner la pause en tête, au prix d’un arrêt sublime (41’).

Le match s’équilibrait en deuxième mi-temps tant dans la possession de balle que dans les occasions. Mijat Gicanovic s’en créait une belle de retour des vestiaires (48’), le Mali répliquant aussitôt par Dieudonne Gbakle, dont le plat du pied trouvait Rajkovic (62’). Mais c’étaient les
Orlići qui étaient les plus proches de faire la décision, Milan Gajic enchaînant contrôle de la poitrine-volée… et barre transversale (72’). Incapables de se départager à l’issue des 90 minutes, Serbie et Mali repartaient finalement pour une demi-heure supplémentaire.

C'était la troisième prolongation de suite des Serbes... Qu'importe, ils trouvaient la fraîcheur nécessaire pour faire le break, leur joker Ivan Saponjic libérant les siens de la tête sur corner (2:1, 101'). En finale, la Serbie rencontrera le Brésil, ce 20 juin à Auckland, tandis que le Mali retrouvera une vieille connaissance, le Sénégal, dans le match pour la troisième place.