Auteure de prestations convaincantes depuis le début de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Nouvelle-Zélande 2015, l’Autriche affrontait un Ouzbékistan qui avait le vent en poupe après avoir échappé de peu à l'élimination. Ce duel se déroulait au Northland Events Centre de Whangarei, ce 11 juin et avait pour enjeu une place en quarts de finale de la compétition. Ce sont finalement les Asiatiques qui ont décroché le gros lot (0:2).

On ne peut toutefois pas dire que les hommes de Ravshan Khaydarov aient mis la manière. La première mi-temps était pauvre en occasions, la faute à deux équipes prudentes. Seuls un coup franc de Lukas Gugganig stoppé par Dilshod Khamraev (13'), et un tir enveloppé des 20 mètres non cadré signé Markus Blutsch (37’) égayaient cette partie fermée. La domination territoriale avait beau être ouzbèke, le gardien Tino Casali n’avait presque pas touché le ballon au cours de ces premières 45 minutes.  

Mais sur la première occasion de la seconde mi-temps, il se voyait obligé d’aller le chercher au fond de ses filets… Lancé dans la profondeur, Dostonbek Khamdamov n’avait eu aucun mal à fixer le portier pour ouvrir la marque (0:1, 47’). Dix minutes plus tard, rebelote. Une balle en cloche était réceptionnée par Rustamjon Ashurmatov au point de pénalty autrichien. Son tir frappait le poteau de Casali, mais Khamdamov jouait les opportunistes pour doubler la mise et ainsi récompenser des Ouzbeks plus entreprenants (0:2, 57’). La suite était un festival de maladresses autrichiennes à l’image de cette frappe de Blutsch (60’) ou de ce tir dans les nuages de Jakob Kreuzer (77’) à six mètres du but asiatique. L’Ouzbékistan avait fait l’essentiel pour s’offrir le droit de défier le Sénégal, ce 14 juin, pour une place dans le dernier carré.