Sellas Tetteh, sélectionneur du Ghana
C'était un match très compliqué pour nous. La première sortie dans un tournoi est toujours difficile à gérer, en attendant que l'équipe trouve son rythme. Je tiens à féliciter les Autrichiens, qui ont réalisé un excellent match. Cette formation possède d'indéniables qualités. Ça ne m'étonne pas car toutes les équipes qualifiées pour une Coupe du Monde ont fait leurs preuves sur le terrain. À l'issue de la première journée, notre groupe reste très ouvert. Personne n'a réussi à s'imposer. Notre prochain adversaire, l'Argentine, représente un défi de taille, mais j'espère que nous parviendrons à l'emporter.

Andreas Heraf, sélectionneur de l'Autriche
Nous étions bien préparés. Nous avons étudié le jeu de cette équipe du Ghana à plusieurs reprises et nous avons vu juste. Nous connaissions cet adversaire sur le bout des doigts. Mes joueurs ont réussi à jouer sur leurs points forts et nous étions plus près d'une victoire 2:0 ou 3:0 que d'une égalisation ghanéenne. C'était une performance incroyable, face à l'un des candidats au titre mondial. Dans les vestiaires, les garçons étaient un peu abattus. Ça peut sembler étonnant, mais ça montre l'ambition qui les anime.