Deux ans après leur unique rencontre en Coupe du Monde U-20 de la FIFA achevée sur une victoire du Mexique, l’équipe nord-américaine et le Mali s’offraient des retrouvailles à Dunedin, pour leur entrée en lice dans le Groupe D. Les Aiglons ont pris leur revanche (0:2), mettant fin à une série de huit matches sans victoire dans la compétition.

El Tri se montrait toutefois le plus dangereux en début de match. Sous l’impulsion du très remuant Hirving Lozano, les hommes de Sergio Almaguer dominaient la rencontre sans pour autant se créer d’occasions franches. Il fallait attendre la 34ème minute pour assister au premier véritable frisson, Guillermo Martinez manquant le cadre malgré une position de tir idéale. Dix minutes plus tard, c’était le gardien malien Djigui Diarra qui sauvait les siens sur une tête d’Alejandro Diaz.

La pression mexicaine s’intensifiait en début de seconde mi-temps. Ecopant d’un second carton jaune synonyme de rouge à la 54ème, Hamidou Maiga n’arrangeait guère les affaires africaines. Deux exclusions en deux minutes changeaient toutefois la physionomie de la rencontre. Les Mexicains Diego Gama et Oscar Bernal quittaient leurs partenaires aux 65 et 67èmes minutes et laissaient les Maliens prendre les commandes du match. Sur coup franc, le Lillois Adama Traoré ouvrait ainsi le score de la tête (0:1, 76'). Le break était signé Dieudonné Gbakle, son coéquipier dans le Nord (0:2, 79'), après un slalom dans la défense mexicaine. Un troisième Dogue, Youssouf Koné, était tout près d’aggraver la marque à la 88ème minute d’un joli tir lointain. Les Aiglons ont les crocs dans cette Coupe du Monde !