Rogerio Micale, sélectionneur du Brésil
Le carton rouge nous a évidemment aidés. Nous nous attentions à un match difficile, même en supériorité numérique, car la Hongrie est une très bonne équipe. Leur entraîneur a également procédé à quelques ajustements qui leur ont permis de rester solides derrière. Mais nous avons essayé de profiter au maximum du fait de jouer à onze contre dix et nous sommes très heureux d’avoir décroché la victoire.

Bernd Storck, sélectionneur de la Hongrie
C’est dommage de perdre ainsi après avoir évolué à dix pendant 75 minutes. Je tiens à féliciter mes joueurs, qui ont effectué une superbe prestation. Nous étions très bien organisés et nous sommes restés solides en défense malgré notre infériorité numérique. Nous avons également essayé de nous porter vers l’avant, mais ce n’était pas évident contre une équipe aussi talentueuse que le Brésil. C’est vraiment cruel de perdre un match comme celui-ci après avoir lutté avec beaucoup de courage.