À égalité avec l'Autriche avant ce match, le Ghana devait battre le Panama pour la dernière journée du Groupe B au North Harbour Stadium d'Auckland, et éventuellement soigner sa différence de buts pour être sûr de terminer en tête. Les Black Satellites se sont finalement imposés 1:0, et n’ont pas eu besoin du goal average pour prendre la pole, Autrichiens et Argentins s'étant neutralisés dans l'autre match.

Les Africains prenaient par la rencontre par le bon bout. Plus vifs et appliqués que le Panama, ils se procuraient quatre occasions dignes de ce nom en moins d’un quart d’heure. D’abord Samuel Tetteh réalisait un joli numéro côté gauche, mais son frère Benjamin ratait le cadre à la réception de son centre (3’). Deux minutes plus tard, ce même Benjamin Tetteh tirait deux fois au but coup sur coup sans que ça ne fasse mouche, avant que Yaw Yeboah s’essaye à son tour à la frappe : Jaime de Gracia se détendait bien (11’). Au fil des minutes, les Canaleros sortaient de leur coquille et manquaient même de prendre l’avantage, Kingsley Fobi contrant miraculeusement une tentative d'Edson Samms (36').

La deuxième mi-temps commençait comme la première : les hommes de Sellas Tetteh dominaient les premières minutes, mais manquaient de justesse dans le dernier geste à l’image de cette frappe complètement ratée de Prosper Kasim, en dépit d’une position de tir idéale (69’). Benjamin Tetteh voyait ensuite sa tentative du gauche déviée par De Gracia sur le poteau (72’). La solution venait du banc. Rentré quelques minutes plus tôt, Emmanuel Boateng trouvait finalement l'ouverture, au bout d’un raid solitaire et d’un crochet pour effacer Francisco Narbon (0:1, 82’).

Le Panama ne s’avouait pas vaincu, et jetait ses dernières forces dans la bataille en fin de match. Il touchait les montants sur corner (85’) et obtenait même un penalty dans la foulée… frappé au-dessus ! Le Panama est éliminé, le Ghana est premier.