Leonardo Pipino, sélectionneur du Panama
Nous étions arrivés en Nouvelle-Zélande avec l'ambition de gagner enfin un match, mais nous avons échoué. Nous sommes tristes. Le plus important pour nous est de permettre aux joueurs de progresser physiquement et de gagner de l'expérience internationale. Tous nos internationaux évoluent dans des clubs panaméens. Ils tirent leur épingle du jeu au niveau régional, mais ils manquent encore d'expérience sur la scène mondiale.

Sellas Tetteh, sélectionneur du Ghana
Nos adversaires m'ont surpris aujourd'hui. Le niveau des équipes varie parfois de manière importante dans une Coupe du Monde, mais le Panama a livré un très bon match. La partie était très disputée mais au final, l'équipe avec un petit plus l'a emporté. Maintenant, il faut préparer les huitièmes de finale. Ça s'annonce dur et nous allons devoir élever encore notre niveau de jeu. Nous allons essayer de travailler sur nos points faibles.