C’est un fait : le Mali a du mal à s’imposer face à des équipes européennes en Coupe du Monde U-20 de la FIFA. Avant sa rencontre face à la Serbie de ce 3 juin, il compte quatre défaites, un nul et une seulement victoire contre les représentants du Vieux Continent. Pire, les Aiglons n’ont pas marqué le moindre but depuis trois rencontres contre eux. Leur victoire inaugurale face au Mexique a eu beau gonfler le moral des troupes avant ce choc de ce Groupe D, les hommes de Fanyeri Diarra ont fait perdurer la série, laissant les Orlići  s’imposer 2:0.

Les Serbes prennent le contrôle dès le début. Par trois fois, le duo Andrija Zivkovic-Nemanja Maksimovic fait des siennes dans la défense malienne (3’, 15’, 24’). Celle-ci finit toujours par de dégager. Il faut une merveille de coup franc bottée par Sergej Milinkovic pour déflorer le tableau d’affichage (1:0, 27’). Alassane Diallo essaye timidement de rétorquer sur coup de pied arrêté (37’), mais ce sont les Serbes qui causent à nouveau des suées à Djigui Diarra juste avant la mi-temps, Ivan Saponjic ratant l’immanquable de la tête.

La domination européenne s’accentue après la pause. Les hommes de Veljko Paunovic multiplient les offensives sur le but de Diarra, mais quand ce n’est pas Diarra qui stoppe les ballons - comme sur le coup franc de Milinkovic de la 47ème minute - ce sont les attaquants rouges qui ratent le cadre (54’, 66’). Le break intervient à la 74ème minute, Nemanja Antonov concluant un superbe mouvement collectif (2 :0, 74’). Le Mali ne s’en relève pas et voit finalement son adversaire d’un jour, ainsi que les deux autres équipes du Groupe D, comptabiliser le même nombre de points (3) après deux journées.