• Match à suspense et à rebondissements entre l’Allemagne et la Zambie
  • Les Zambiens se qualifient pour la première fois de leur histoire pour les quarts de finale
  • L’Allemagne n’a remporté qu’un seul de ses quatre matches en République de Corée

Après un début de tournoi poussif, l’Allemagne pensait avoir enfin trouvé son rythme de croisière en dominant la Zambie en première période du huitième de finale de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, République de Corée 2017. Mais les champions d’Afrique ont inversé la tendance et décroché leur billet pour le grand huit.

Les Européens entrent d’ailleurs vite dans leur match en s’offrant les premières occasions, mais Mangani Banda s’interpose devant Fabian Reese (7’), puis Philipp Ochs (15’). Le dernier rempart africain craque finalement sur un coup franc parfait d’Ochs, qui récompense la domination allemande (37’, 0:1).

Le plus dur semble fait pour la Nationalmannschaft, mais les Zambiens n’ont pas l’intention de laisser passer leur chance d’entrer dans l’histoire. Emmanuel Banda les met sur la route du premier quart de finale de leur histoire en U-20 au rebond d’un ciseau retourné manqué d’Enock Mwepu (50’, 1:1), puis Fashio Sakala, dans un angle fermé, trompe une deuxième fois Svend Bodersen (68’, 2:1). L’Allemagne est sonnée, et Mwepu l’envoie au tapis en fin de match sur un contre (86’, 3:1).

Fin du suspense ? Pas encore… Suat Serdar montre que l’Allemagne respire encore, et sa talonnade (89’, 3:2) est aussi spectaculaire qu’importante. Car dans les arrêts de jeu, le remplaçant Jonas Arweiller rétablit la parité (90’+4, 3:3). La suite est connue : à la fin, c’est toujours l’Allemagne qui gagne… Shemmy Mayembe n’est visiblement pas familier avec l’adage de Gary Lineker, et offre finalement la victoire à la Zambie en prolongation (107’, 4:3).

Le saviez-vous ?
La Zambie avait atteint les quarts de finale au Tournoi Olympique de Football, Séoul 1988. Beston Chambeshi avait participé à l’aventure en tant que joueur. Nommé en juin 2016 sélectionneur des U-20, il a de nouveau réussi à qualifier les Chipolopolo pour un quart de finale mondial.