• L’Allemagne s’est imposée dans la douleur face au Vanuatu dans la dernière journée du Groupe B
  • La Mannschaft devra patienter pour savoir si elle fait partie des meilleures troisièmes
  • Valeureux, le Vanuatu quitte la compétition la tête haute

Après une défaite face au Venezuela et un match nul face au Mexique, l’Allemagne était attendue au tournant ce 26 mai à Jeju. Un adversaire a priori à sa portée se dressait face à elle, le Vanuatu, l’un des deux débutants de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2017.

Dominateurs sans surprise, les Européens ont mis du temps à concrétiser la première de leurs nombreuses occasions. Malcolm a fini par faire trembler les filets vanuatais à la 27ème minute, et inscrire par là-même le premier but allemand de la compétition. Cinq minutes plus tard, Fabian Reese doublait la mise (32’), laissant croire qu’un déclic avait eu lieu dans le camp allemand. Mais il n’en était rien, à l’image du penalty raté par Suat Serdar (39’)

Et même si Emmanuel Iyoha ajoutait un troisième but pour l’Allemagne, son niveau de jeu était loin des standards de la Mannschaft. D’ailleurs, le surprenant Vanuatu parvenait à réduire le score par deux fois, grâce à Bong Kalo (52’ et 77’) sur coup franc notamment. Un doublé honorifique pour les Océaniens, éliminés, mais lourd de conséquence pour l’Allemagne, finalement troisième du groupe, distancée par le Mexique à la différence de buts.  

Le saviez-vous ?
À 20 ans, Bong Kalo est l’un des deux joueurs évoluant dans l’équipe seniors du Vanuatu. Son but contre le Mexique avait déjà fait chavirer le Vanuatu. Ce doublé devrait accroître encore plus sa renommée sur cette petite île du Pacifique Sud.