• Battue en ouverture par l’Uruguay, l’Italie décroche sa première victoire à République de Corée 2017
  • Deuxième défaite en deux matches pour l’Afrique du Sud, après celle face au Japon
  • Les Amajita ne sont pas encore éliminés malgré leur bilan de zéro point

Battues toutes les deux en ouverture du Groupe D, l’Italie et l’Afrique du Sud n’avaient pas le droit à l’erreur pour leur deuxième sortie. Sur la pelouse du Stade de la Coupe du Monde de la FIFA de Suwon, la Nazionale a bien mieux géré la pression, et s’est offert une victoire méritée.

Dans une première période à sens unique, les Azzurrini multiplient les occasions, mais le gardien Mondli Mpoto sauve les meubles devant Paolo Ghiglione (6’), Andrea Favilli (17’) et Filippo romagna (20’). Le portier des Amajita doit finalement s’incliner sur un penalty de Riccardo Orsolini, qui avait lui-même provoqué la faute dans la surface (23’, 0:1).

Le coup franc de Luther Singh détourné par le gardien italien Andrea Zaccagno ne fait pas illusion : les Sud-Africains sont largement dominés. C’est donc en toute logique que Favilli enfonce le clou en coupant de la tête une longue touche de Giuseppe Scalera pour offrir une fin de match tranquille aux Italiens (57’, 0:2).

Le saviez-vous ?
Les Italiens ont disputé cette rencontre avec un brassard noir en hommage à l’arbitre Stefano Farina, décédé la veille à l’âge de 54 ans. L’homme en noir avait dirigé 236 matches de Serie A