De nouvelles étoiles dans le ciel d'Asie
© AFP

L'année 2012 touche à sa fin, laissant dans les mémoires des souvenirs inoubliables. Les jeunes espoirs qui ont brillé durant la Coupe d'Asie des Nations U-19 de l'AFC en novembre dernier espèrent que ces souvenirs se changeront en succès palpables à la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Turquie 2013.

L'Asie comptera quatre représentants dans cette compétition : la République de Corée, l'Irak, l'Australie et l'Ouzbékistan. Ils se préparent actuellement pour le grand rendez-vous mondial, où ils s'appuieront sur plusieurs stars en devenir, qui ont brillé sur la scène continentale.

FIFA.com met en lumière les jeunes espoirs qui se sont mis en valeur en Coupe d'Asie des Nations U-19 et qui espèrent faire parler d'eux dans les stades de Turquie l'été prochain.

Les stars coréennes
La République de Corée a remporté son douzième titre et a retrouvé sa place au sommet de l'Asie dans cette classe d'âge après une absence de huit années. Cette campagne a été particulièrement périlleuse puisqu'il a fallu attendre les dernières secondes du temps réglementaire de la finale contre l'Irak pour que Moon Changjin arrache la prolongation, avant que les Sud-Coréens ne l'emportent aux tirs au but.

Le numéro 10 des Pohang Steelers a assuré l'animation offensive tout en mettant lui-même la balle au fond des filets adverses à plusieurs reprises. Après avoir marqué le but victorieux face à la RP Chine au premier tour, il a contribué aux larges succès face à l'Iran (4:1) en quart de finale et à l'Ouzbékistan (3:1) en demi-finale.

Le capitaine Lee Changgeun a également contribué au couronnement de son pays. Dans la phase de groupes, le portier a réussi à conserver ses cages intactes face à la RP Chine et l'Irak. Durant les quatre autres matches, il n'a encaissé qu'un seul but à chaque fois. Mais c'est lors de la séance de tirs au but en finale qu'il a démontré tout son talent, en détournant la frappe del'Irakien  Mohanad Karrar. Ce dernier s'est toutefois vengé en lui ravissant le titre de meilleur joueur de la compétition.

Les Lions de Mésopotamie ne sont certes pas parvenus à décrocher leur sixième Coupe d'Asie U-19 et à rééditer leur exploit de 2000, mais ils se sont qualifiés pour la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, dont ils ont été absents depuis 2001.

Machines à marquer
Les Irakiens ont frappé fort sur la scène asiatique grâce notamment à Mohanad Karrar, auteur de quatre buts, et qui s'est imposé comme le meilleur joueur de la compétition. Le capitaine et gardien Mohammed Hameed Farhan a parfaitement gardé les cages irakiennes. Il a arrêté deux penalties en quart de finale face au Japon et a réédité le même exploit face à l'Australie, n'encaissant que trois buts en six matches. Heureux d'avoir obtenu son sésame pour Turquie 2013, il n'a cependant pas pu s'empêcher de pleurer à chaudes larmes après la défaite en finale face à la République de Corée.

L'Ouzbékistan participera à sa troisième Coupe du Monde U-20 de la FIFA, après les éditions 2003 et 2009. Il doit cette qualification en grande partie au buteur Igor Sergeev, incontrôlable aux Émirats. L'attaquant ouzbek a fait trembler les filets de l'ensemble de ses adversaires, inscrivant sept buts, dont deux face à la Jordanie et au Viêt-Nam, un face à la RDP Corée, la Syrie en quart de finale, et la République de Corée en demi-finale. Au niveau individuel, il a réalisé son rêve en recevant le Soulier d'Or, avec en prime les louanges de son entraîneur qui lui prédit un avenir radieux.

La surface de réparation semble être le jardin de l'Australien Corey Gameiro, puisqu'il y a inscrit les six buts de son équipe dans la compétition. Gameiro a permis aux Socceroos de prendre les trois points face au Qatar, puis de faire match nul face à l'Arabie Saoudite et à la Syrie dans la phase de groupes. Il a ensuite réalisé un triplé face à la Jordanie en quart de finale, qualifiant ainsi son pays pour Turquie 2013. Il faudrait plus qu'un penalty manqué face à l'Irak en demi-finale pour remettre en cause l'énorme talent de Gameiro.