La troisième journée de Nouvelle-Zélande 2015 est marquée par l'entrée dans la compétition d'un trio de champion continentaux et de l'un des pays au palmarès le plus fourni dans l'épreuve.

New Plymouth et Christchurch vont se régaler avec l'entrée en lice de l'Allemagne, du Brésil et du Nigeria, tous trois sérieux prétendants au titre final. La RDP Corée, la Hongrie, l'Ouzbékistan et le Honduras font quant à eux figure d'outsiders, mais n'en chercheront pas moins à prendre un bon départ. Les Fidji s'apprêtent à écrire une page mémorable en disputant le premier match de leur histoire dans un tournoi de la FIFA.

L'affiche
Nigeria-Brésil, New Plymouth, 1er juin 2015, 13:00 heure locale
Dès le tirage au sort de Nouvelle-Zélande 2015, ce match est immédiatement apparu comme l'un des grands chocs de la phase de groupes. Le Brésil a marqué plus de buts et gagné plus de matches que n'importe quelle autre équipe dans l'histoire de la Coupe du Monde U-20, Ronaldinho, Kaka et Oscar étant quelques-uns des nombreux Brésiliens à avoir éclaboussé le tournoi de leur talent. Cela dit, la Seleçãozinha n'arrive pas en Nouvelle-Zélande dans les meilleures dispositions après avoir éprouvé pas mal de difficultés, aussi bien dans les qualifications que dans les rencontres amicales de préparation.

Le Nigeria ne connaît pas ce genre de problème. Les Flying Eagles ont réalisé un parcours qualificatif quasiment parfait, à l'issue duquel ils ont décroché leur septième titre continental sans concéder la moindre défaite. Les Nigérians n'ont jamais remporté la Coupe du Monde U-20, mais leur entraîneur Manu Garbu a conduit les U-17 au sacre mondial il y a deux ans. Il est convaincu que l'équipe dont il dispose en Nouvelle-Zélande est capable de faire aussi bien.

Les autres matches
Nigérians et Brésiliens étant les grands favoris dans le Groupe E, la RDP Corée et la Hongrie savent à quel point une défaite d'entrée de jeu risque d'être rédhibitoire. Les deux équipes étaient absentes de la compétition 2013 et auront comme objectif de prendre les trois points dès leur première sortie, afin de conserver des chances réalistes d'accéder au deuxième tour.

Dans le Groupe F, les Fidji – vainqueures des qualifications de l'OFC – tombent sur un gros morceau pour leurs grands débuts en Coupe du Monde U-20. Leur adversaire du jour n'est autre que l'Allemagne, championne du monde en titre chez les seniors et championnes d'Europe en titre U-19.

Plus tard dans la journée à Christchurch, l'Ouzbékistan sera opposé au Honduras. Les deux équipes ont des attentes modestes dans le tournoi et le Honduras, qui n'a jamais dépassé la phase de groupes en cinq tentatives, aimerait bien entrer dans l'histoire à Nouvelle-Zélande 2015. Les Ouzbeks, qui ont fait de gros progrès dans cette classe d'âge, avaient atteint les quarts de finale à Turquie 2013 et fourniront comme toujours une opposition coriace.

Le joueur à suivre
Si la RDP Corée se distingue avant tout par un collectif parfaitement rodé, elle possède également dans ses rangs une individualité très prometteuse en la personne de Jo Kwang-Myong. Le milieu de terrain offensif a terminé les qualifications asiatiques premiers ex aequo au classement des buteurs, avec cinq unités.

La stat
76
– C'est le nombre d'années, depuis la création de leur fédération, que les Fidji ont dû attendre avant de disputer leur première rencontre dans un tournoi de la FIFA.

Entendu…
"Nous sommes une équipe unie qui a réussi à décrocher le titre mondial chez les U-17 et je pense que nous sommes capables de rivaliser avec n'importe qui. Nous sommes persuadés de pouvoir battre le Brésil" - Manu Garba, sélectionneur du Nigeria

Le programme
Groupe E
Nigeria-Brésil (New Plymouth, Stadium Taranaki, 13:00)
RDP Corée-Hongrie (New Plymouth, Stadium Taranaki, 16:00)

Groupe F
Allemagne-Fidji (Christchurch, Christchurch Stadium, 16:00)
Ouzbékistan-Honduras (Christchurch, Christchurch Stadium, 19:00)