Le calendrier défile et les équipes toujours présentes dans la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Nouvelle-Zélande 2015 sont de moins en moins nombreuses. Le Brésil, le Sénégal, la Serbie et le Mali sont les quatre rescapés d'autant de quarts de finale, dont trois se sont décidés aux tirs au but. Place désormais aux deux rencontres du dernier carré, qui auront lieu le 17 juin et dont les vainqueurs ne seront plus qu'à 90 ou 120 minutes du titre mondial.

Le Brésil aborde les demi-finales avec au compteur une série en cours de 412 minutes sans avoir encaissé de but ainsi que deux victoires consécutives aux penalties. Pour sa première participation à l'épreuve, le Sénégal veut continuer de rêver les yeux grands ouverts en franchissant encore un palier après avoir été la seule équipe des quarts de finale à s'imposer dans le temps réglementaire. La Serbie et le Mali sont les deux derniers quart de finalistes à s'être qualifiés aux tirs au but. Côté malien, le moral est au beau fixe après avoir écarté l'Allemagne, championne d'Europe en titre et qui faisait partie des principaux favoris pour le sacre final en Nouvelle-Zélande.

Ces demi-finales alléchantes auront lieu à Auckland et Christchurch. À quelques heures du coup d'envoi, FIFA.com vous présente ces deux rencontres.

Les matches
Brésil - Sénégal, Christchurch, 17 juin 2015, 16h00 (heure locale)
Entre le Brésil, cinq fois champion du monde U-20, et le Sénégal, qui participe pour la première fois à l'épreuve, c'est un peu Goliath contre David. La Verdeamarelha est une équipe qui privilégie les passes courtes et un jeu agréable. Elle est à ce jour la formation la plus offensive du tournoi, avec 110 tentatives.

En face, les Africains auront une défense robuste commandée par le charismatique gardien Ibrahima Sy, qui a déjà repoussé trois penalties dans la compétition. Avant la qualification du Sénégal pour les demi-finales de Nouvelle-Zélande 2015, cela faisait 25 ans qu'une équipe néophyte dans le tournoi n'avait pas atteint le dernier carré. À cette occasion, le Ghana avait ensuite atteint la finale d'Australie 1993. Les protégés de Joseph Koto réussiront-ils l'exploit, ou est-ce l'expérience des Sud-Américains qui va prévaloir ?

Serbie - Mali, Auckland, 17 juin 2015, 19h30 (heure locale)
La précédente confrontation entre les deux équipes remonte à il y a… 13 jours. Dans la deuxième journée du Groupe D, le Mali restait sur une victoire 2:0 face au Mexique et la Serbie sur une défaite 1:0 contre l'Uruguay au moment du coup d'envoi. Au final, les Serbes ont dominé les Maliens 2:0, dans une rencontre où le jeu produit par les deux équipes montrait que celles-ci étaient promises à de belles choses.

La Serbie et le Mali ont emmagasiné de l'expérience depuis cette première confrontation. Côté slave, le milieu gauche Andrija Zivkovic est le fer de lance d'une formation compacte qui ne rechigne jamais devant l'effort et le défi physique. Dans le camp africain, la principale arme offensive a pour nom Adama Traoré. Rapide, puissant et précis dans la finition, Traoré s'entend très bien avec son compère du secteur offensif, Dieudonné Gbkalé. Qui rira le dernier à l'issue de ce deuxième rendez-vous entre les deux équipes en Nouvelle-Zélande ?

Le joueur à suivre
Avec 17 arrêts effectués et seulement deux buts encaissés, le Serbe Predrag Rajkovic est le gardien le plus performant de la compétition à ce jour. Excellent dans les airs, il possède des réflexes impressionnants et un bon jeu au pied. Il est en outre capitaine de la sélection serbe. Face aux États-Unis, il a été décisif à plusieurs reprises dans le temps réglementaire ainsi que lors de la série de tirs au but, où il a repoussé deux tentatives américaines. Les Maliens Adama Traoré et Dieudonné Gbkalé vont devoir être au meilleur de leur forme pour prendre à défaut le gardien serbe.

La stat
3 -
C'est la troisième fois dans l'histoire de la compétition que deux équipes africaines participent aux demi-finales, après le Ghana et l'Égypte en 2001, et le Nigeria et le Maroc en 2005.

Entendu…
"Je peux vous dire qu'à l'heure actuelle, Dakar ne dort pas. Avant le tournoi, tout le monde nous voyait perdre tous nos matches sur des scores de 5:0, 6:0, 7:0, mais notre équipe est montée en puissance et aujourd'hui, tout le monde regarde nos matches" - Joseph Koto, sélectionneur du Sénégal

Le programme
Demi-finales, 17 juin 2015 (horaires en heure locale)
Brésil - Sénégal (Christchurch, AMI Stadium, 16h00)
Serbie - Mali (Auckland, North Harbour Stadium, 19h30)