À la veille de la dernière journée des Groupes A et B de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2015, deux équipes s'apprêtent à faire leurs valises. Toutefois, rien n'est encore joué et le final s'annonce haletant.

Le public néo-zélandais espère voir les Junior All Whites remporter leur premier succès dans ce tournoi, ce qui leur laisserait une chance de poursuivre l'aventure. Donnée favorite, l'Argentine se retrouve quant à elle au bord de l'élimination.

Si la bataille promet d'être rude dans le Groupe A, que dire du Groupe B, où chacune des quatre équipes en lice peut encore finir de la première à la dernière place ? Le suspense risque fort de durer jusqu'au bout, les deux affiches de chaque section débutant exactement à la même heure. FIFA.com vous propose un aperçu de la situation.

L'affiche
Autriche-Argentine, Wellington, 5 juin 2015, 19h00 (heure locale)
Quelques semaines avant le début de la compétition, l'Argentine partait favorite pour inscrire son nom au palmarès de l'épreuve pour la septième fois de son histoire. Même parmi les sceptiques, personne ou presque ne n'imaginait voir la sélection albiceleste en difficulté à l'issue des deux premières journées du Groupe B.

Pourtant, les champions d'Amérique du Sud en titre n'ont toujours pas gagné depuis leur entrée en lice. Les protégés de Humberto Grondona vont devoir inverser la tendance, sous peine de subir une élimination aussi précoce qu'embarrassante. Alors que les Argentins n'affichent qu'un point au compteur, ils se retrouvent face à une formation autrichienne plutôt en verve.

Sans une certaine maladresse dans l'exécution des penalties - ou les exploits du gardien adverse, selon le point de vue - face au Panama, les Européens seraient actuellement en tête du groupe. La sélection alpine ne ménage pas ses efforts sur le terrain et se montre particulièrement efficace lorsqu'il s'agit de centrer devant le but. L'Argentine va donc devoir hisser son niveau de jeu, si elle ne veut pas quitter la Nouvelle-Zélande avec ce seul et unique point.  

Les autres matches
Le choc entre l'Ukraine et les États-Unis s'annonce comme un duel au sommet avec la première place du Groupe A pour enjeu. Les deux équipes ont connu des débuts poussifs, avant de se ressaisir dernièrement. Tab Ramos sait qu'un nul suffirait au bonheur de ses joueurs mais, à en juger par les six buts inscrits en deuxième mi-temps contre Myanmar, les Ukrainiens possèdent de solides arguments offensifs.

Le Ghana espère aussi s'adjuger la première place de son groupe. À égalité avec l'Autriche, les Black Satellites devront toutefois soigner leur différence de buts s'ils veulent être assurés de terminer en tête. Il faut cependant s'attendre à voir les Panaméens lutter jusqu'au bout, d'autant que rien n'est encore acquis dans cette poule.

La Nouvelle-Zélande se retrouve pour sa part engagée dans la lutte pour la troisième place du Groupe A, compte tenu de la différence de buts nettement favorable de l'Ukraine. Faute de mieux, les locaux voudront éviter de devenir le premier hôte du tournoi depuis le Canada en 2007 à quitter la compétition sans victoire. Un succès leur permettrait même de rêver à une possible qualification. Myanmar, l'une des équipes les plus populaires du tournoi, pourrait ruiner sa réputation s'il venait à créer la surprise à Wellington.

Le joueur à suivre
L'entrée en jeu de Valerii Luchkevych à la mi-temps du match contre Myanmar semble à l'origine du triomphe (6:0) de l'Ukraine. Ce serait oublier un peu vite la performance de Viktor Kovalenko au milieu de terrain. Sa vision du jeu, sa sobriété et ses appels pourraient faire la différence face aux États-Unis.

La stat
24 -
Les Argentins n'ont plus manqué la deuxième phase d'une Coupe du Monde U-20 depuis 24 ans. L'Albiceleste a disputé huit éditions sur 11 et participé à 52 rencontres depuis son élimination au Portugal, en 1991.  

Entendu…
"J'espère sincèrement que ces quatre points nous suffiront pour accéder aux huitièmes de finale. J'ai bien envie de prolonger notre séjour en Nouvelle-Zélande. Les expériences que l'on amasse durant une telle compétition valent de l'or" - Andreas Heraf, sélectionneur de l'Autriche

Le programme
Groupe A
Ukraine-États-Unis (19h00, Auckland)
Myanmar-Nouvelle-Zélande (19h00, Wellington)

Groupe B
Panama-Ghana (16h00, Auckland)
Autriche-Argentine (16h00, Wellington)

(tous les horaires sont en heure locale)