La 20ème édition de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA s'est conclue avec le premier sacre mondial de la Serbie depuis son indépendance. Ce tournoi a en outre été intéressant à plus d'un titre sur le plan des statistiques, comme FIFA.com vous le montre.

154 buts ont été marqués à Nouvelle-Zélande 2015 en 52 matches, ce qui en la matière place cette édition du tournoi à la quatrième place de l'histoire de la Coupe du Monde U-20.

118 minutes s'étaient écoulées en finale lorsque le Serbe Nemanja Maksimovic a inscrit le but de la victoire et du titre. Jamais un but n'avait été marqué aussi tardivement dans une finale de Coupe du Monde U-20. En Nouvelle-Zélande, la Serbie s'est fait une spécialité des dénouements tardifs, puisque chacun de ses quatre matches à élimination directe est allé en prolongation.

50 pour cent des penalties tirés durant cette Coupe du Monde U-20 ont été manqués ou arrêtés. Ce pourcentage exceptionnellement élevé - 9 tentatives ratées sur 18 - a été établi lors de la dernière journée du tournoi, avec les penalties manqués de Falaye Sacko et Malick Niang.

28 buts - soit sept réalisations par rencontre - ont été inscrits lors des quatre matches joués le 1er juin 2015, ce qui constitue un nouveau record pour une même journée de Coupe du Monde U-20. Le précédent record avait été établi le 22 février 1989, avec 27 buts marqués, mais en huit matches.

28 ans sans enregistrer la moindre victoire en Coupe du Monde U-20. C'est avec cette statistique pour le moins décourageante que la Serbie a débarqué en Nouvelle-Zélande. Et encore, son dernier succès en date dans la compétition avait été conquis sous le drapeau yougoslave, la Serbie n'ayant jamais participé à l'épreuve depuis son indépendance.

20 matches sans connaître la défaite : c'est le nouveau record établi par le Brésil dans le tournoi. La série aurait pu continuer son cours si la Serbie n'avait pas marqué à la 118ème minute de la finale. En huit ans, les Brésiliens ont enchaîné 14 victoires et six matches nuls, leur dernière défaite remontant à 2007 (4:2 face à l'Espagne, déjà en prolongation). En outre, en ouvrant le score en finale, Stanisa Mandic a mis fin aux 572 minutes d'invincibilité du gardien Rogerio Micale dans la compétition. Le Serbe est ainsi devenu le premier joueur à tromper le portier brésilien lors de la phase des matches à élimination directe.

19 matches de Coupe du Monde U-20 sans défaite : c'est le record qu'a laissé échapper l'Argentine en s'inclinant contre le Ghana en phase de groupes. Avec six sacres dans la compétition, l'Albiceleste détient toujours le record des triomphes dans le tournoi. Mais Nouvelle-Zélande 2015 a été un cauchemar pour les Argentins, qui ont quitté la compétition avec seulement deux points au compteur. 

9 matches de la phase à élimination directe sont allés en prolongation, dont cinq jusqu'aux tirs au but. Ce sont deux nouveaux records pour la Coupe du Monde U-20.

8 titres mondiaux U-20 sont désormais tombés dans une escarcelle de l'Europe, ce qui réduit l'écart entre le Vieux Continent et l'Amérique du Sud. L'Argentine et le Brésil, avec 11 titres en tout à leur actif, ont remporté la compétition un plus grand nombre de fois que le reste du monde réuni.

8:1 c'est le score de la rencontre entre l'Allemagne et les Fidji pour le premier match des deux équipes à Nouvelle-Zélande 2015. C'est le plus large succès d'une nation européenne en Coupe du Monde U-20 et le quatrième plus gros score de l'histoire, le Brésil détenant toujours ce record grâce au 10:0 infligé à la Belgique en 1997.

6 buts inscrits contre Myanmar en deuxième période : l'Ukraine vient ainsi égaler le record du plus grand nombre de buts inscrits par une équipe en une seule période dans le tournoi. Du même coup, la sélection ukrainienne a signé la plus large victoire du pays dans une compétition de la FIFA. Curieusement, tous les buts de l'Ukraine à Nouvelle-Zélande 2015 ont été inscrits en deuxième période.

3 buts à rien face au Honduras : pour sa deuxième sortie dans l'histoire de la compétition, Fidji a enregistré un succès inespéré, son premier dans une compétition de la FIFA. C'est la première fois depuis 12 ans qu'une nation de l'OFC s'impose dans un match de Coupe du Monde U-20, depuis la victoire de l'Australie, alors membre de l'OFC, sur le Brésil en 2003. Depuis, les nations océaniennes avaient concédé 14 défaites et cinq nuls dans le tournoi.

3 penalties ont été arrêtés lors de la même série par le gardien sénégalais Ibrahima Sy, qui a ainsi égalé le record établi par le Hongrois Peter Gulacsi contre la République tchèque en 2009.

0 victoire en 11 tentatives à la Coupe du Monde U-20 : cette longue série a pris fin pour la Nouvelle-Zélande lors de son dernier match de phase de groupes, face à Myanmar. Les Junior All Whites sont devenus non seulement la première équipe néo-zélandaise à marquer cinq buts au cours d'un match de compétition de la FIFA, mais également les premiers de leur pays à atteindre la phase des matches à élimination directe de la Coupe du Monde U-20.