LE FILM DE LA JOURNÉE – Ce 4 juin, l'Allemagne et le Brésil ont validé leur billet pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Nouvelle-Zélande 2015. Si la Nationalmannschaft a aisément disposé de l'Ouzbékistan 3:0 à Christchurch, le Brésil a connu davantage de difficulté pour se défaire de la Hongrie (2:1).  

Menés 1:0 à la pause, les Sud-Américains ont eu le mérite de renverser une situation compromise face à une courageuse équipe hongroise qui n'a jamais cessé de lutter, même en infériorité numérique. Le sort de la rencontre a définitivement basculé lorsqu'Andreas Pereira a converti un penalty décisif, à quatre minutes du terme.  

Après des débuts difficiles, les Allemands ont pris le contrôle des opérations pour s'imposer nettement (3:0) devant l'Ouzbékistan au coup de sifflet final. Auteur d'un doublé, Marc Stendera restera comme le grand artisan du succès des hommes de Wormuth.  

La grosse surprise de la journée est à mettre au crédit des Fidji. Vainqueurs 3:0 du Honduras, les Océaniens ont obtenu avec panache leur premier succès dans une compétition FIFA. Les insulaires ont fêté cet événement historique dans l'euphorie. Ils vont cependant devoir rapidement se reconcentrer car la troisième et dernière journée pourrait même leur donner l'occasion d'accéder aux huitièmes de finale.

Enfin, le Nigeria a largement dominé la RDP Corée dans le Groupe E (4:0). Les Asiatiques attendent donc toujours leur premier succès en Coupe du Monde U-20.  

Résultats
Groupe E
Nigeria – RDP Corée 4:0
Hongrie – Brésil 1:2

Groupe F
Honduras – Fidji 0:3
Allemagne – Ouzbékistan 3:0

Le but
Nigeria 3:0 RDP Corée, Sokari (72')
Les huit équipes en lice au cours de cette sixième journée de compétition ont inscrit 13 buts en tout. Le plus beau d'entre eux est l'œuvre du Nigérian Kingsley Sokari face à la RDP Corée. Sur un corner, la défense nord-coréenne repousse tant bien que mal le ballon. Celui-ci arrive directement dans les pieds de Sokari qui, à 18 mètres du but, décoche une frappe imparable qui vient directement se loger dans la lucarne gauche du but adverse.  

Les moments-clés
Fabuleux : Alors que le soleil dardait ses derniers rayons sur le stade de Christchurch à la mi-temps, les Fidjiens étaient déjà au septième ciel. Il faut dire qu'à cet instant, le modeste outsider menait 3:0 face au Honduras. Les Océaniens, qui participent pour la première fois de leur histoire à la phase finale d'un tournoi FIFA, semblaient les premiers étonnés. Ce succès doit autant à leur redoutable efficacité défensive qu'à leur grand réalisme. Chacun de leurs trois tirs cadrés a fini au fond des filets honduriens.

Les liens du sang : À la 74ème minute du match entre l'Allemagne et l'Ouzbékistan, un ancien champion d'Europe a sans doute éprouvé une émotion très particulière. C'est en effet à cet instant que Pascal Köpke, fils de l'ancien gardien allemand champion d'Europe en 1996 Andreas Köpke, a fait son entrée sur le terrain. Appelé de la dernière heure, le jeune homme était arrivé en Nouvelle-Zélande trois jours auparavant. Les effets du décalage horaire ne l'ont pas empêché de faire sa première apparition dans ce tournoi, en compagnie d'un autre héritier célèbre : Levin Öztunali, petit-fils d'un certain Uwe Seeler…    

La stat
50
– Le Nigeria a disputé son 50ème match en Coupe du Monde U-20. Le bilan des Flying Eagles s'établit à 21 victoires, dix nuls et 19 défaites. Leur premier succès remonte à 32 ans exactement. Le 4 juin 1983, les Africains s'étaient imposés (1:0) devant l'URSS à Monterrey, au Mexique.   

Entendu…
"Je ne peux même pas imaginer l'ambiance qui règne actuellement aux Fidji. Pour nous, c'est un rêve qui devient réalité."  - Misiwani Nairube, gardien de but des Fidji
 
Le programme
Vendredi 5 juin 2015
Groupe A
Panama – Ghana, 16h00 (Auckland)
Autriche – Argentine, 16h00 (Wellington)

Groupe B
Ukraine – États-Unis, 19h00 (Auckland)
Myanmar – Nouvelle-Zélande, 19h00 (Wellington)