Anciens joueurs phares de la République de Corée, Ahn Junghwan et Park Jisung ont officiellement été présentés le 18 mai dernier en tant qu'ambassadeurs du Comité organisateur local de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, République de Corée 2017. Mais leurs points communs ne s'arrêtent pas là : appelés en équipe A sans jamais avoir été convoqués chez les jeunes, tous deux se sont illustrés lors de la Coupe du Monde de la FIFA, Corée/Japon 2002™ en aidant les hôtes à décrocher une quatrième place historique. Par ailleurs, Ahn et Park ont inscrit chacun trois buts en trois participations à l'épreuve mondiale et sont devenus depuis des légendes vivantes du football sud-coréen.

Quatorze ans après l’inoubliable épopée de 2002, Ahn Junghwan est aujourd'hui une vedette du petit écran et un commentateur respecté, tandis que Park Jisung s’apprête à débuter une nouvelle carrière dans l’administration du football. À nouveau réunis par leur volonté de contribuer à une Coupe du Monde U-20 réussie, les deux hommes ont notamment prodigué quelques conseils à leurs jeunes compatriotes dans une interview accordée à FIFA.com. Le mot d'ordre ? Prendre du plaisir et ne pas avoir peur de se tromper.

Ahn, Park, quel impact sur le développement des joueurs peut avoir le fait de participer à la Coupe du Monde U-20 ?
Ahn : Les meilleurs jeunes joueurs du monde s’affronteront au cours du tournoi et ça sera donc une occasion en or pour eux de gagner en expérience. D’autant qu’ils entament tout juste leur carrière professionnelle. De leur côté, les fans auront la chance d’être aux premières loges pour apprécier les progrès réalisés par chaque nation, ainsi que leur potentiel pour les années à venir.
Park : Les jeunes joueurs peuvent progresser plus vite en multipliant les expériences et les compétitions. La Coupe du Monde U-20 est ce qui se fait de mieux à ce niveau-là, car les participants ont l’occasion de se jauger en affrontant les joueurs les plus talentueux de la planète.

La Serbie a déjoué tous les pronostics en remportant la dernière édition du tournoi, mais elle ne s’est pas qualifiée pour l'UEFA EURO U-19 2017 et ne pourra donc pas défendre son titre. Y aura-t-il un favori ?
Ahn : Le football est extrêmement imprévisible, surtout chez les U-20. En dehors de la Serbie, la Belgique aussi est passée à la trappe alors que les A sont deuxièmes au Classement FIFA. Nous aurons une idée des équipes en mesure de prétendre au titre à l’issue des qualifications continentales qui commenceront début 2017. Mais il y a de fortes chances pour que les favoris soient de grandes nations européennes ou sud-américaines voire une sélection africaine puisque certaines se sont révélées solides chez les jeunes. Malgré tout, je pense que le fait d’évoluer à domicile nous permettra également d'avoir une bonne carte à jouer.
Park : Il y a plus de chances de voir des résultats inattendus chez les U-20 qu’en Coupe du Monde. Les joueurs sont encore en phase de développement aux niveaux physique et mental donc tout peut arriver.

Vous n’avez jamais participé à une Coupe du Monde U-20. Avez-vous disputé d’autres tournois de jeunes qui vous ont aidés à atteindre vos objectifs en équipe nationale ?
Ahn : J’ai disputé plus de tournois avec les seniors qu’avec les jeunes, mais ceux auxquels j’ai participé m’ont toujours permis de vivre de nouvelles expériences et ont servi de base pour ma carrière professionnelle.
Park : À 19 ans, j’ai eu la chance de disputer mon premier tournoi international avec les U-23 lors des Jeux Olympiques 2000. Ça a été l’occasion de revoir mes objectifs à la hausse, de grandir en tant que joueur et d’élargir mes horizons.

Quels conseils souhaitez-vous donner aux moins de 20 ans ?
Ahn : Un joueur doit toujours avoir confiance en lui et ne doit pas avoir peur de se tromper. Au début du tournoi, tout le monde commence sur un pied d’égalité. La pression liée au fait de participer à un tel événement entraînera inévitablement des erreurs donc je conseillerais aux jeunes de ne pas se focaliser là-dessus, mais au contraire de continuer à jouer et à avoir confiance en eux.
Park : La Coupe du Monde U-20 est un événement majeur, une opportunité unique. J’espère que les joueurs éviteront les blessures et qu’ils prendront un maximum de plaisir à y participer.

Que savez-vous de la nouvelle génération de joueurs sud-coréens et que pensez-vous des derniers résultats obtenus dans les tournois de jeunes ?
Ahn : J’ai commenté beaucoup de matches à la télévision et ça m’a poussé à m’intéresser à nombre de jeunes joueurs. Woo Chanyang, Lim Minhyeok et Kim Junghwan sont tous passés professionnels et il y a de fortes chances pour qu’ils participent au tournoi. Ce sont les joueurs qui m’ont le plus marqué avec Hwang Heechan, membre de la sélection olympique U-23. Il y a aussi le milieu de terrain Lee Seungwoo qui évolue au FC Barcelone. Ce sont des joueurs impressionnants qui ont la chance de progresser dans les meilleures conditions. Je pense donc que notre sélection pourra bientôt obtenir de bons résultats lors des tournois internationaux.
Park : Nous sommes arrivés en huitièmes de finale de la Coupe du Monde U-17. C’est de bon augure pour le football sud-coréen. Nous avons obtenu d'excellents résultats en 2002 et je suis impatient de voir ce que ça va donner l'an prochain avec les moins de 20 ans.

Quel est votre meilleur souvenir de la Coupe du Monde 2002 ?
Ahn : Nombre de fans s’attendent probablement à ce que je dise le huitième de finale contre l’Italie. Mais mon meilleur souvenir reste l'égalisation contre les États-Unis en phase de groupes. En cas de défaite, il aurait fallu battre le Portugal, ce qui aurait représenté une pression énorme, et nous ne nous serions peut-être pas qualifiés pour les huitièmes.
Park : Je retiens surtout le pouvoir du football. Ça m’a touché de voir à quel point ce sport peut unir et motiver toute une nation.

FIFA.com : Pourquoi les fans de football devraient-ils s’intéresser à la Coupe du Monde U-20 et que diriez-vous au public sud-coréen pour l'inciter à suivre le tournoi ?
Ahn : Les joueurs qui participent à ce tournoi seront les stars de la prochaine décennie. Les fans pourront voir des joueurs talentueux évoluer à haut niveau, tandis que les personnes qui travaillent sur les différentes rencontres auront la chance d’être des témoins directs de la façon dont évolue le football mondial. C'est pour toutes ces raisons que j’aimerais beaucoup voir tout un chacun s’intéresser au tournoi, ou mieux encore, se rendre au stade pour vivre pleinement l’émotion et l’énergie qui s’y dégagent.
Park : Année après année, nous voyons nombre de joueurs présents à la Coupe du Monde U-20 devenir des joueurs incontournables.Voir évoluer les fers de lance de la prochaine génération est intéressant. En 2017, il ne s'agira pas simplement de voir ce que valent les espoirs sud-coréens : nous aurons l’occasion de jauger les futures stars du football sud-coréen.