Après avoir remporté l'UEFA EURO U-19 2016, la France abordera la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Corée 2017 en tant que championne d'Europe de la catégorie. Les Tricolores feront le déplacement en Asie accompagnés de l'Italie, de l'Angleterre, du Portugal et de l'Allemagne, pays hôte de l'épreuve continentale, dont FIFA.com dresse le bilan.

162972 supporters ont franchi les portes des dix stades de la compétition, pour 16 matches, pour établir un nouveau record d'affluence. L'hôte allemand détrône ainsi l'Ukraine et ses 100 455 spectateurs en 2009. La victoire de l'Italie sur l'Allemagne (1:0) en ouverture a attiré 55 000 spectateurs, suivie de près par le triomphe des Bleuets en finale face à ces mêmes Italiens (4:0).

52 équipes étaient présentes sur la ligne de départ. Après une phase de qualification et le tour Elite, il n'en restait plus que huit au moment d'aborder le tournoi proprement dit.

15 buts ont été marqués par les nouveaux champions d'Europe, soit plus du double du total atteint par l'Angleterre et le Portugal (7). Le meilleur buteur de la compétition Jean-Kévin Augustin (6 réalisations) et son coéquipier Kylian Mbappé (5) se sont révélés les plus adroits dans le dernier geste. Avec quatre buts encaissés, la France possède en outre la meilleure défense.

6 Le match le plus prolifique du tournoi a mis aux prises l'Allemagne et les Pays-Bas. Phillipp Ochs a donné l'avantage au pays hôte peu avant la pause (44ème), mais Abdelhak Nouri (81ème) et Dennis Van Der Heijden (88ème) ont inversé la tendance dans les derniers instants. Alors que la victoire semblait promise aux Néerlandais, Suat Serdar a égalisé au bout du temps réglementaire (90ème+3). En prolongation, la Nationalmannschaft a repris l'avantage par Marvin Mehlem (96ème), avant que Sam Lammers ne remette les deux équipes à égalité (3:3) cinq minutes plus tard. Durant la séance de tirs au but, Allemands et Néerlandais ont tour à tour eu la victoire au bout du pied, avant que Benjamin Henrichs ne donne finalement la victoire aux siens.

5 Éliminée dès les qualifications, la Serbie ne pourra pas défendre son titre de championne du monde U-20. Les Orlovi ne sont toutefois pas les premiers à connaître pareille mésaventure. L'Argentine (championne du monde U-20 2007), le Ghana (2009), le Brésil (2011) et la France (2013) ont tous manqué à l'appel de l'édition qui a suivi leur sacre.

4 Le match de barrage entre les Pays-Bas et l'Allemagne a été marqué par un moment historique, avec l'entrée en jeu du Néerlandais Michel Vlap. Pour la première fois, un quatrième remplacement a eu lieu en match officiel. Cette règle, qui concerne uniquement la prolongation, a été approuvée par l'International Football Association Board (IFAB) en mars. "C'est intéressant de pouvoir effectuer un changement supplémentaire à ce moment de la partie", confirme le sélectionneur allemand Guido Streichsbier. "Ça rend le match plus intéressant et aujourd'hui, notre quatrième remplaçant a bien failli faire la différence. C'est une bonne idée."

3 La France a empoché son troisième titre continental dans cette tranche d'âge, après ses succès en 2005 et 2010. Les Bleuets montent sur la deuxième marche du podium, devant l'Allemagne (2 titres) et l'Italie (1). Avec ses sept couronnes continentales, l'Espagne reste confortablement en tête. Cependant, la Rojita n'était pas représentée cette année en phase finale, suite à son élimination au tour Elite.

1 Si l'Italie peut s'enorgueillir d'un riche palmarès au plus haut niveau, elle fait encore figure de novice en Coupe du Monde U-20. Les Italiens feront leurs grands débuts en phase finale en République de Corée. À l'inverse, la France (vainqueur en 2013), l'Allemagne (en 1981) et le Portugal (en 1989 et 1991) peuvent être considérés comme de vieux habitués. De leur côté, les Anglais n'ont jamais dépassé la troisième place.

0 La Croatie a fait ses valises sans avoir réussi à prendre le moindre point. Les Vatreni ont mordu la poussière contre les Pays-Bas (3:1), la France (2:0) et l'Angleterre (2:1) dans le Groupe B. Dans le Groupe A, l'Autriche a fait un peu mieux avec deux nuls contre le Portugal (1:1) et l'Italie (1:1). Malheureusement, la lourde défaite (3:0) contre le pays hôte a mis fin à ses espoirs de qualification.