Si la récente Coupe d’Afrique des Nations de la CAF remportée par le Cameroun n’offrait qu’un seul sésame pour la prochaine Coupe des Confédérations de la FIFA, destiné à son vainqueur, ce sont quatre tickets pour la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, République de Corée 2017 qui sont en jeu à l’occasion de la CAN U-20 qui débute ce 26 février en Zambie. Les demi-finalistes du tournoi rejoindront ainsi les 16 équipes déjà qualifiées au rendez-vous mondial de la catégorie qui se déroulera du 20 mai au 11 juin.

Habitué de ce rendez-vous, le Nigeria avec ses 11 participations ne sera pas du voyage en Asie. Détenteurs du record de titres à la CAN U-20, les Flying Eagles ont été éliminés par le Soudan au 3ème tour des qualifications (2:1 ; 3:4). Le Ghana, première nation africaine à avoir remporté la Coupe du Monde de la catégorie en 2009, a subi le même sort, défait par le Sénégal (3:1 ; 1:0). Sans ces deux mastodontes du Continent Mère, l’issue du tournoi 2017 paraît plus que jamais incertaine.

Forte de six succès qui la placent en deuxième position au niveau du palmarès continental, l’Égypte se place parmi les favoris. A l’image de leurs aînés, récents finalistes de la CAN, les jeunes Pharaons semblent de retour au premier plan, après avoir échoué à se qualifier pour la dernière Coupe du Monde U-20, en Nouvelle-Zélande en 2015. Emmenée par Karim 'Nedved', Ahmed Ramadan 'Beckham', et Khalil ‘Neymar’ Elnouby, l’Égypte aimerait confirmer les espoirs qu’elle avait laissé entrevoir lors du tour précédent. Elle n’avait laissé aucune chance à l’Angola (1:0, 0:4).

Dans son Groupe A, l’Égypte aura néanmoins fort à faire, puisqu’elle y croisera la route du Mali dont la sélection est composée en majorité par des joueurs ayant atteint la finale de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Chili 2015. On y retrouve notamment les deux pépites du Red Bull Salzbourg Amadou Haïdara et Sékou Koita. A noter également les présences d’Aly Mallé, attaquant de Grenade (Espagne) et du prometteur milieu de terrain du Standard de Liège Moussa Djenepo qui, lui, n’a pas eu l’occasion de briller sur les terres chiliennes il y a deux ans.

Autre adversaire de la poule A qui s’appuie sur l’expérience acquise au Chili, où elle n’avait certes pas passé la phase de groupes, la Guinée aura son mot à dire. Son sélectionneur Mandjou Diallo pourra notamment compter sur trois expatriés Alseny Soumah, Morlaye Sylla et Naby Bangoura tous venus d’Arouca au Portugal. Le Syli National inaugurera le tournoi ce 26 février à 13h00 (heure locale), face à la Zambie, hôte de la compétition, dont la dernière participation à une Coupe du Monde U-20 remonte à 10 ans, à Canada 2007. Les jeunes Chipolopolos pourront compter sur leur joyau, Patson Daka, attaquant du FC Liefering, en Autriche, et promis à un grand avenir.

Dans le Groupe B, le Sénégal, finaliste de la dernière édition de la CAN U-20, tentera de mettre la main sur une couronne après laquelle il court depuis toujours. L’équipe s’articule autour de Mamadou Diarra, pensionnaire de Boluspor en Turquie, et d’Ibrahima Ndiaye, joueur de Wadi Degla en Egypte. Joseph Koto a également fait appel au Valenciennois Waly Diouf et au Caennais Dominique Minkilan, qui n’avaient pas pris part aux qualifications. "Le Sénégal qui a éliminé la Tunisie et le Ghana, sera très attendu à la CAN", a d’ores et déjà prévenu Joseph Koto, sélectionneur des Lionceaux de la Téranga.

Surprenant Soudan
D’autres Lionceaux, indomptables ceux-là, sont en tout cas prêts à en découdre ! Dans le sillage des A, vainqueurs de la CAN 2017, le Cameroun espère faire le doublé, 22 ans après son dernier titre U-20. "Le moral est au beau fixe. Nous avons eu la meilleure préparation possible, nous sommes dans les meilleures conditions", annonce le capitaine et milieu de terrain Samuel Oum Gouet. "L’état d’esprit est parfait dans tout le groupe. D’ailleurs, nous ne sommes pas un groupe, mais une famille, et nous sommes prêts à aller à la conquête de ce titre", a-t-il ajouté, sûr de la force d’un effectif qui compte six joueurs évoluant dans des clubs européens ou nord-américains   

Autres équipes du Groupe B, l’Afrique du Sud et le Soudan misent eux davantage sur leurs joueurs locaux, ce qui est loin d’être un pari perdu. Si les Amajarita se sont logiquement défaits du Lesotho lors du tour précédent (3:0, 2:0), le Soudan a créé la surprise en venant à bout du Nigeria, vainqueur de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Chili 2015 et de sept trophées continentaux. Grand bonhomme du match retour face au Nigeria, Halid Abdamuleem sera tout particulièrement à suivre. 

A suivre, deux mois plus tard, ce sera également une Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Corée 2017 qui s’annonce grandiose et où l’Afrique et son quatuor en or aura encore une belle carte à jouer.

Les groupes
Groupe A : Zambie, Guinée, Égypte, Mali.
Groupe B : Sénégal, Soudan, Cameroun, Afrique du Sud.